Aller au contenu principal

Cette rubrique a pour objectif de donner à l'internaute des éléments pour compléter ses connaissances, notamment dans le cadre de la mise en œuvre d’un projet en prévention ou promotion de la santé, ou pour construire une réponse à appel à projet.

Les sources d’information sur la santé mentale sont :

  • des éléments de définition rattachés à la thématique, à la promotion de la santé ou à la méthodologie de projet,
  • des références aux politiques et programmes de santé nationaux et régionaux,
  • des données de grandes études sur la santé mentale
  • des ressources web directement liées à la thématique,
  • des bases de données d'actions, bibliographiques ou d’outils pédagogiques

Les informations ci-dessous ont été sélectionnées en fonction de leur pertinence et de leur fiabilité ; elles répondent également à des critères d’accessibilité (en ligne, francophones…). Elles n’ont pas la prétention d’être exhaustives.

 

Des définitions

Un certain nombre de concepts en santé publique et en promotion de la santé sont liés à la thématique de la santé mentale, parmi lesquels :

Pour compléter le champ sémantique de la thématique “Santé mentale”, voir le glossaire du Rrapps

 

Illustration Santé mentale 1
Source : Pexels / Pixabay

 

Les programmes de santé portés au niveau national

La Stratégie nationale de santé

Définie par le gouvernement, la Stratégie nationale de santé 2018-2022 constitue le cadre de la politique de santé en France. Elle se décline en 4 axes :

  • mettre en place une politique de promotion de la santé, incluant la prévention, dans tous les milieux et tout au long de la vie
  • Lutter contre les inégalités sociales et territoriales d'accès à la santé
  • Garantir la qualité, la sécurité et la pertinence des prises en charge à chaque étape du parcours de santé
  • Innover pour transformer notre système de santé en réaffirmant la place des usagers

La Stratégie nationale de santé 2018-2022 inscrit l'amélioration de la transversalité et de la continuité des parcours en santé mentale.

Stratégie nationale de santé 2018-2020. Paris : Ministères des solidarités et de la santé, 2018, 104 p. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dossier_sns_2017_vdefpost-consult.pdf

 

Rester en bonne santé tout au long de sa vie #JagispourmaSanté

Mis en place en 2018, le plan Priorité prévention est un projet interministériel d’envergure pour améliorer la santé de la population, il s’inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale de santé. Il aborde tous les déterminants de la santé, environnementaux ou comportementaux et parcourt les différents âges de vie avec leurs spécificités, de la préconception à la préservation de l’autonomie de nos aînés. Cette approche interministérielle traduit la volonté que l’ensemble des ministères puissent contribuer à la prévention en santé et à la promotion, dans tous les territoires et dans tous les milieux de vie, des comportements et environnements de vie permettant de rester en bonne santé tout au long de la vie.

Priorité prévention : rester en bonne santé tout au long de sa vie 2018-2019. Paris : République française, 2019, 50 p. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/pnsp_2018_2019.pdf

Priorité prévention : rester en bonne santé tout au long de sa vie. Paris : République française, 2018, 47 p. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/plan_national_de_sante_publique__psnp.pdf


Feuille de route Santé mentale et psychiatrie

La feuille de route de la santé mentale et de la psychiatrie s’inscrit en cohérence avec les objectifs de la Stratégie nationale de santé, en particulier avec ses axes majeurs d’action que sont le repérage et la prise en charge précoces des troubles psychiques et la prévention du suicide. Elle a comme objectifs l’amélioration des conditions de vie, de l’inclusion sociale et de la citoyenneté des personnes vivant avec un trouble psychique, l’amélioration de l’accès aux soins et aux accompagnements.

Elle vise une approche transversale de la politique de santé mentale, territorialisée dans le cadre des projets territoriaux de santé mentale, dans une dynamique d’ « aller-vers » et d’empowerment.

Cette feuille de route répond à ces enjeux par la présentation d’un plan global déclinant 37 actions selon trois axes :

  • Promouvoir le bien être mental, prévenir et repérer précocement la souffrance psychique, et prévenir le suicide ;
  • Garantir des parcours de soins coordonnés et soutenus par une offre en psychiatrie accessible, diversifiée et de qualité ;
  • Améliorer les conditions de vie et d’inclusion sociale et la citoyenneté des personnes en situation de handicap psychique.

Comité stratégique de la santé mentale et de la psychiatrie. Feuille de route Santé mentale et psychiatrie. Paris : Ministère des solidarités et de la santé, 2018, 31 p. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/180628_-_dossier_de_presse_-_comite_strategie_sante_mentale.pdf


Programme national d'actions contre le suicide 2011-2014

Le Programme national d'actions contre le suicide 2011-2014 a été élaboré en partenariat avec les ministères concernés (ministères en charge de la justice, du travail, de l’éducation nationale, de l’agriculture, de l’enseignement supérieur, de la cohésion sociale) , dans la continuité de la stratégie nationale d’actions face au suicide 2000-2005. Il fait une large place à la prévention, abordant la question du suicide dans sa globalité. Il définit les actions à mener dans le champ de la prévention et de l’amélioration de la prise en charge des suicidants et, le cas échéant, de l’accompagnement de leur entourage ("postvention").

Il comporte 49 mesures, regroupées en six axes :

  • le développement de la prévention et de la postvention,
    l’amélioration de la prise en charge des personnes en risque suicidaire et de leur entourage,
  • l’information et la communication autour de la santé mentale et de la prévention du suicide,
  • la formation des professionnels,
  • le développement des études et de la recherche,
  • l’animation du programme au niveau local.

Programme national d'actions contre le suicide (2011-2014). Paris : Ministère de la solidarité et de la cohésion sociale, 2011, 96 p. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/programme_national_de_lutte_contre_le_suicide.pdf


Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a évalué le Programme national d’actions contre le suicide (PNACS) 2011-2014. Son évaluation porte en particulier sur les points suivants : la pertinence des mesures et actions du programme au regard de ses objectifs, la gouvernance du programme, son pilotage, la mobilisation des acteurs, l’apport du programme dans la politique de prévention du suicide mise en oeuvre au niveau régional, la diffusion, l’appropriation des outils élaborés par l’Inpes, l’atteinte des objectifs, l’impact du programme.

Le HCSP formule 9 recommandations générales pour repenser la lutte contre le suicide. Parmi celles-ci, promouvoir un double objectif de prévention générale et de prévention spécifique, inscrire la prévention du suicide dans le champ de la santé mentale, cibler les populations à risque.

 

Évaluation du programme national d'actions contre le suicide 2011-2014. Paris : Haut conseil de la santé publique, 2016, 74 p. En ligne : https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20160303_evaluationplansuicide20112014.pdf


Plan psychiatrie et santé mentale 2011-2015

Le Plan psychiatrie et santé mentale renvoie à la question de la capacité de notre société à reconnaitre, prendre en compte et accompagner les difficultés que les personnes traversent avec l’expérience de la maladie mentale. Il s’agit ainsi de garantir la citoyenneté et l’inclusion, malgré la pathologie et le handicap, et de lutter contre les préjugés et la stigmatisation par la mobilisation de la société. Il a été élaboré dans le cadre d’un processus de concertation avec l’ensemble des acteurs intervenant dans le champ de la psychiatrie et de la santé mentale (représentants des usagers, de professionnels sanitaires et sociaux, d’universitaires et de chercheurs). Son objectif est de permettre à ces personnes de mieux vivre avec des troubles psychiques, troubles dont l’impact et la prévalence sont souvent sous-estimés, notamment chez les personnes placées sous main de justice ou faisant l’objet d’un suivi éducatif.

  • Prévenir et réduire les ruptures au cours de la vie de la personne
  • Prévenir et réduire les ruptures selon les publics et les territoires
  • Prévenir et réduire les ruptures entre la psychiatrie et son environnement sociétal
  • Prévenir et réduire les ruptures entre les savoirs

Plan psychiatrie et santé mentale 2011-2015. Paris : Ministère du travail, de l'emploi et de la santé, Ministère des solidarités et de la cohésion sociale, 2011, 42 p. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Plan_Psychiatrie_et_Sante_Mentale_2011-2015-2.pdf

 

Les programmes de santé portés au niveau régional

Le cadre d'orientation stratégique 2018-2028 du Projet régional de santé

Le cadre d'orientation stratégique 2018-2028 du projet régional de santé présente la santé mentale et la psychiatrie comme l'un des 5 défis régionaux, avec le vieillissement, la santé mentale, les maladies chroniques; la démographie médicale et l'environnement.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté a mis en place 13 parcours de santé, populationnels ou par pathologie qui s’articulent autour de la prévention, des soins, du médico-social et du social, et dont l’ambition est d'améliorer l’état de santé de la population en permettant aux citoyens de devenir acteurs de leur santé (faire en sorte qu’un individu trouve le bon service au bon moment et au meilleur coût).

Le parcours Santé mentale et psychiatrie va au-delà des soins, il s’agit de favoriser l’insertion sociale et professionnelle (maintien dans le logement, accès à l’emploi, soutien des aidants…), d’encourager la recherche sur ces sujets, d’accentuer la prévention de la crise suicidaire et plus largement de sensibiliser le grand public aux réalités de la maladie psychiatrique.

Cadre d'orientation stratégique – COS – juillet 2018 – juin 2028. Dijon : ARS Bourgogne-Franche-Comté, 2018, 99 p. En ligne : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/system/files/2018-07/PRS2_BFC_COS-2.pdf

 

Le schéma régional de santé du Projet régional de santé

Le schéma régional de santé développe les orientations du Cadre d'orientation stratégiques et présente des objectifs et résultats attendus notamment dans les domaines de la prévention, de la promotion de la santé et de l'organisation sanitaire et médico-sociale.

Schéma régional de santé – SRS – juillet 2018-juin 2023, volume 1, parties 1 à 5. Dijon : ARS Bourgogne-Franche-Comté, 2018, 336 p. En ligne : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/system/files/2018-07/PRS2_BFC_SRS-2_1%C3%A8re_Partie.pdf

 

Illustration santé mentale 6
Source : PublicDomainPictures / Pixabay

 

Des enquêtes et des études d'envergure

L'état de santé de la population en France – Édition 2017

L'édition 2017 du rapport L’état de santé de la population en France conjugue des approches transversales, par population, par déterminants et par pathologies, pour illustrer l’état de santé globalement bon des Français. Il met également en lumière les principaux problèmes de santé auxquels est confronté notre pays et auxquels les politiques publiques doivent répondre. Coordonné pour la première fois avec la nouvelle agence nationale de santé publique – Santé publique France2 – cette édition 2017 accorde une place plus large aux données régionales et infrarégionales avec l’introduction de cartes et données supplémentaires et l’ajout de 18 profils régionaux synthétisant les principales caractéristiques démographiques, socioéconomiques et sanitaires des nouvelles régions administratives. Une typologie socio-sanitaire des territoires a été également réalisée : elle permet de mettre en évidence des zones particulièrement vulnérables.

Trois axes de la santé mentale sont abordés : le suicide et les tentatives de suicide, les troubles psychotiques et les troubles de l'humeur.

Fourcade Nathalie, von Lennep Franck, Grémy Isabelle, Bourdillon François. L'état de santé de la population en France, rapport 2017. Paris : Drees ; Saint-Maurice : Santé publique France, 2018, 436 p. En ligne : https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/esp2017.pdf

 

Illustration santé mentale 5
Source : Mylene2401 / Pixabay

 

Baromètre Santé 2017 – Santé publique France

Depuis 1992, l'Inpes (devenu Santé publique France en mai 2016) met en place " les Baromètres santé ". Ces enquêtes périodiques visent à mieux connaître les connaissances, les attitudes, les croyances et les comportements des Français en matière de santé. Parmi les objectifs visés par l'édition 2017 du Baromètre santé  figuraient l'actualisation des indicateurs relatifs à la santé mentale en France et l'évaluation de l'adéquation du recours aux soins.

Baromètres santé 2017 [Page internet]. Saint-Maurice : Santé publique France, 2019. En ligne : https://www.santepubliquefrance.fr/etudes-et-enquetes/barometres-de-sante-publique-france/barometre-sante-2017

Gigonzac V, Delézire P, Khireddine-Medouni I, et al. La dépression dans la population active occupée en France en 2017. BEH 2018 ; 32-33: pp. 645-52. En ligne : http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/32-33/pdf/2018_32-33_2.pdf

Léon C, Chan-Chee C, du Roscoät E, et al. La dépression en France chez les 18-75 ans : résultats du Baromètre santé 2017.BEH 2018 ; 32-33 : pp. 637-44. En ligne : http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/32-33/pdf/2018_32-33_1.pdf

Delézire P, Gigonzac V, Chérié-challine L, Khireddine-medouni I. Pensées suicidaires dans la population active occupée en France en 2017. BEH 2019 ; 3-4 : pp. 65-73. En ligne : https://portaildocumentaire.santepubliquefrance.fr/exl-php/vue-consult/spf___internet_recherche/SPF00000638

Léon C, Chan-chee C, Du Roscoät E. Baromètre de Santé publique France 2017 : tentatives de suicide et pensées suicidaires chez les 18-75 ans. BEH 2019 ; 3-4 : pp. 38-47. En ligne : https://portaildocumentaire.santepubliquefrance.fr/exl-php/vue-consult/spf___internet_recherche/SPF00000634

 

Des enquêtes au niveau régional

Diagnostic PRS2 : Santé mentale et psychiatrie : éléments saillants en Bourgogne-Franche-Comté

Un diagnostic sur la question de la santé mentale et la psychiatrie en Bourgogne-Franche-Comté a été réalisé en 2017 par l’ORS à la demande de l’Agence Régionale de Santé (ARS). Il se situe dans la préparation du Projet Régional de Santé. Il donne des éléments de cadrage pour le parcours de santé "Santé mentale et psychiatrie". Ce document couvre les trois dimensions de la santé mentale: les troubles psychiatriques, les troubles psychologiques et la santé mentale positive (épanouissement personnel et caractéristiques de la personnalité). Les facteurs de risques pouvant favoriser l’apparition de troubles mentaux relèvent d’une interaction entre la génétique, les caractéristiques sociodémographiques, les comportements, les facteurs environnementaux et psychosociaux.

Santé mentale et psychiatrie : éléments saillants en Bourgogne-Franche-Comté. Dijon : ORS BFC, 2017, 12 p. En ligne : https://www.orsbfc.org/wp-content/plugins/google-document-embedder/load.php?d=http%3A%2F%2Fwww.orsbfc.org%2Fwp-content%2Fuploads%2F2018%2F01%2FDiag-PRS2-Sant%C3%A9-mentale-et-psychiatrie.pdf

Analyse des actions de prévention thématique "Santé mentale" financées par l'ARS BFC en 2017

Les actions de prévention financées par l’ARS Bourgogne-Franche-Comté sont répertoriées dans l’outil d’Observation et de Suivi Cartographique des Actions Régionales de Santé (OSCARS). Il permet d’accéder à une base de données détaillée des actions contribuant à l’atteinte des objectifs régionaux de santé publique, de déterminer la couverture territoriale de chacune d’entre elles, d’identifier les acteurs, les partenaires et les financeurs. Ce document propose la première analyse globale des actions de prévention, celles mises en œuvre en 2017 avec le soutien financier de l’ARS.

Analyse des actions de prévention thématique "Santé mentale" financées par l'ARS BFC en 2017 : observation et suivi cartographique des actions régionales de santé OSCARS 2017. Dijon : ORS BFC, 2019, En ligne : https://www.orsbfc.org/wp-content/plugins/google-document-embedder/load.php?d=http%3A%2F%2Fwww.orsbfc.org%2Fwp-content%2Fuploads%2F2019%2F05%2FOSCARS-2017_Sant%C3%A9-mentale.pdf


Dispositif VigilanS

VigilanS est un dispositif de soin post-hospitalier. Il consiste à assurer un recontact systématique et une veille autour des patients ayant été hospitalisés à la suite d’une tentative de suicide (TS). Il permet ainsi aux patients de rester en contact à leur sortie de l’hôpital avec les membres d’une cellule de veille qui les accompagnent, les écoutent et les soutiennent. L’objectif de VigilanS est de contribuer à une baisse de la morbi-mortalité suicidaire.

Le rapport commandé par la DGS à Santé publique France vise à décrire et à comprendre le fonctionnement du dispositif VigilanS tel qu’il a été implanté dans 5 territoires pilotes entre 2015 et 2018 afin d’identifier les freins et les leviers à sa mise en œuvre et de proposer des préconisations en vue de futures implantations du dispositif dans d’autres régions.

Analyse qualitative de l'implantation du dispositif de prévention de la récidive suicidaire VigilanS dans 5 territoires pilotes (2016-2018) : Bretagne, Hauts-de-France, Jura, Normandie, Occitanie. Saint-Maurice : Santé publique France, 2019, 36 p. En ligne : https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/194991/2352583

 

 

Illustration santé mentale 2
Source : Jason Gillman / Pixabay

 

Des bases de données d'actions ou d'interventions

Le répertoire des interventions efficaces ou prometteuses en prévention et promotion de la santé - Santé Publique France

Ce répertoire piloté par Santé publique France, a pour but d’aider les décideurs et les acteurs locaux à choisir des interventions adaptées pour répondre à leurs besoins, à valoriser une prévention scientifiquement fondée et à permettre l’articulation entre la recherche et les pratiques de terrain. Il présente des programmes soit déjà implantés, soit en cours d’étude, d’expérimentation ou de déploiement. Certains titres renvoient à une fiche de synthèse contenant le résumé de l’intervention, les contacts, les ressources, les publications.
Concernant la thématique “Santé mentale”, 11 interventions efficaces ou prometteuses sont répertoriées en 2021.

► https://www.santepubliquefrance.fr/a-propos/services/interventions-probantes-ou-prometteuses-en-prevention-et-promotion-de-la-sante/repertoire-des-interventions-efficaces-ou-prometteuses-en-prevention-et-promotion-de-la-sante

Observatoire UNAFAM

En 2014, à la demande de certains financeurs institutionnels l’Unafam s’est engagée dans le recensement des bonnes pratiques observées sur le territoire national dans le champ de la psychiatrie et des solutions proposées dans la cité, à nos proches vivant avec des troubles psychiques. Trois recueils de bonnes pratiques sont disponibles sur le site de l'Observatoire :

  • les bonnes pratiques «soins et prise en charge psychiatrique»
  • les bonnes pratiques « emploi »
  • les bonnes pratiques dans les dispositifs de « logement accompagné »

https://observatoire.unafam.org/


OSCARS (Observation et suivi cartographique des actions régionales de santé) - ARS PACA, CRES PACA

OSCARS, Observation et Suivi Cartographique des Actions Régionales de Santé, est une base de données en ligne d’actions, d’acteurs et d’outils d’intervention dans le domaine de la prévention et de la santé publique.  Cette base de données cartographique des actions régionales de santé offre différents modes de recherche dont un accès cartographique qui permet de visualiser l’activité à l’échelle de chaque région. 

L’accès “national” propose un module de recherche (environ 7 000 actions sur le thème des “Conduites addictives”), ainsi que le recensement de toutes les actions de l’opération Moi(s) sans tabac.
A compter de 2019, en BFC seuls les modules "Service sanitaire" et "Mois sans tabac" sont renseignés.

http://www.oscarsante.org/

 


Base d'actions du Centre national de ressources et d'appui aux Conseils locaux de santé mentale

Cette base propose des fiches actions classées selon des thématiques liées à la santé mentale : Logement - habitat, Petite enfance - Parentalité, Santé mentale positive, Lutte contre la stigmatisation, Participation des usagers, Personnes âgées, Jeunes, Inégalités socio-territoriales, etc...

► http://clsm-ccoms.org/mg_outils-documents-des-clsm-en-france/themes-abordes-par-les-clsm/

 

Des sites internet ressources

Santé publique France

Santé publique France est l’agence nationale de santé publique. Créée en mai 2016 par ordonnance et décret, c’est un établissement public administratif sous tutelle du ministère chargé de la Santé, dont la mission est d'améliorer et de protéger la santé des populations. Cette mission s'articule autour de trois axes majeurs : anticiper, comprendre et agir.

Santé publique France a en charge :

  • l'observation épidémiologique et la surveillance de l'état de santé des populations ;
  • la veille sur les risques sanitaires menaçant les populations ;
  • le lancement de l'alerte sanitaire ;
  • la promotion de la santé et la réduction des risques pour la santé ;
  • le développement de la prévention et de l'éducation pour la santé ;
  • la préparation et la réponse aux menaces, alertes et crises sanitaires.

Les rubriques "Déterminants de santé" et "La santé à tout âge" offrent d'autres types de ressources sur la santé mentale : données épidémiologiques, articles, référentiels, documents de diffusion, etc…

Sa base de données Géodes, Observatoire cartographique des indicateurs épidémiologiques, est construite à partir de données issues de nombreux systèmes de surveillance spécifique ; ces indicateurs peuvent être déclinés à un niveau géographique infranational.

 https://geodes.santepubliquefrance.fr/

 https://www.santepubliquefrance.fr/

Observatoire national du suicide

L’observatoire national du suicide (ONS) créé par décret le 10 septembre 2013 par Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé. Cette instance réunit, autour de cette question, les représentants des acteurs institutionnels (ministères, opérateurs de l’Etat et caisses d’assurance maladie), des parlementaires, ainsi que des chercheurs, des professionnels de santé de diverses disciplines, des personnalités qualifiées et des représentants d’associations.
L’ONS a pour mission d’améliorer la connaissance des mécanismes conduisant aux suicides et de mieux coordonner et exploiter les différentes données existantes. Il se réunit deux fois par an en séance plénière. En parallèle, des groupes thématiques travaillent plus spécifiquement dans les domaines du suivi épidémiologique et de la recherche. L’ONS établit un rapport annuel, qui s’attache à développer chaque année un focus thématique.

Suicide : état des lieux des connaissances et perspectives de recherche. Paris : Observatoire national du suicide, 2014, 221 p. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_ONS_2014-2.pdf

Suicide : connaître pour prévenir. Dimensions nationales, locales et associatives. Paris : Observatoire national du suicide, 2016, 481 p. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/2e_rapport_de_l_observatoire_national_du_suicide.pdf

Suicide : enjeux éthiques de la prévention, singularités du suicide à l'adolescence. Paris : Observatoire national du suicide, 2018, 221 p. En ligne : https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/ons3.pdf

Suicide : quels liens avec le travail et le chômage ? Penser la prévention et les systèmes d'information. Paris : Observatoire national du suicide, 2020, 272 p. En ligne : https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/ons_2020.pdf


PSycom

PSycom a des missions d’information, de communication, de formation et de conseil sur la santé mentale, à destination de publics cibles variés : grand public, jeunes, personnes vivant avec des troubles psychiques et leurs proches, professionnels des champs concernés par la santé mentale (santé, médico-social, social, justice, élus, éducation, média…), etc.

PSycom participe en développant des outils innovants, à la lutte contre la stigmatisation, la discrimination et l’exclusion sociale des personnes vivant avec des troubles psychiques et leurs proches.

Psycom développe ses actions en lien avec les usagers (patients et proches) et leurs associations, ainsi qu’avec les professionnels du champ de la santé mentale.

Le site d'internet de ce groupement de coopération sanitaire est structuré en 4 grandes rubriques : comprendre ; s'orienter ; agir ; et actualités.

https://www.psycom.org/


Ascodocpsy

Ascodocpsy est un réseau de coopération documentaire francophone spécialisé en psychiatrie et en santé mentale. Il réunit au sein d’un Groupement d'intérêt public les centres de documentation et services d'archives de 100 établissements de santé mentale1 associations depuis 2000. Il propose des ressources pour l'ensemble des professionnels travaillant en psychiatrie. Ces ressources concernent aussi bien les aspects documentaires qu'archivistiques des établissements de santé mentale. Certaines ressources sont également à destination des étudiants en soins infirmiers.

https://www.ascodocpsy.org/


Infosuicide.org : Portail d’informations, espace d’échanges et de débats

Ouvert en 1998 à l’initiative du Centre de Prévention du Suicide Paris, ce site a pour but de relayer l’actualité sur la question, d’ouvrir un espace d’échanges, de débats et de partage de savoirs sur la question du suicide et de sa prévention.

https://www.infosuicide.org


Réseau Agri‑Sentinelles

Le Réseau Agri‑Sentinelles est un réseau multi‑partenarial qui vise à sensibiliser, former, outiller les acteurs de terrain au contact des agriculteurs. Son objectif est de proposer des outils afin de mieux repérer les agriculteurs qui rencontrent de graves difficultés ou qui sont en détresse psychologique, d'orienter les agriculteurs pour faciliter leur accès à un dispositif d’accompagnement existant, de développer des attitudes adaptées aux agriculteurs en situation de fragilité, et partager ses expériences.

https://reseau‑agri‑sentinelles.fr/


Union nationale pour la prévention du suicide - UNPS

Regroupement national d’une quarantaine d’acteurs de la prévention du suicide, l’UNPS accompagne le travail préparatoire des politiques dans la définition des lignes stratégiques relatives à la prévention du suicide. Elle a une action de plaidoyer auprès des institutions publiques et politiques pour influencer et modifier les comportements et prises de position. Elle met en place diverses actions et réalisations pour alerter, sensibiliser et informer l’opinion publique sur le suicide et sa prévention.

https://www.unps.fr/


Union nationale de familles ou amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques – UNAFAM

L’Unafam défend la reconnaissance du rôle de l’entourage familial dans l’accompagnement d’une personne vivant avec des troubles psychiques. Elle considère que le partenariat entre entourage familial, soignés, soignants, acteurs sociaux et médico-sociaux, acteurs de la cité, dans le respect de leurs rôles respectifs, est indispensable dans l’accompagnement des parcours de vie des personnes. Les missions de l'Unafam s'articulent autour de 4 axes :

  • Le soutien des familles pour l'écoute, l'accueil et l'information
  • Le soutien des familles par la formation et l'entraide
  • La déstigmatisation et la défense des intérêts communs
  • La recherche et l'innovation dans les pratiques de soins et d'accompagnement

https://www.unafam.org/


Centre collaborateur de l'Organisation mondiale de la santé pour la recherche et la formation en santé mentale – EPSM Lille-Métropole

Le Centre collaborateur de l'OMS pour la recherche et la formation en santé mentale (CCOMS), service de l’Etablissement Public de Santé Mentale Lille-Métropole, est une organisation fonctionnelle rassemblant un réseau d’actions, de compétences, de programmes, en lien avec la politique de santé mentale de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il vient en appui méthodologique au développement des Conseils locaux de santé mentale, œuvre à l'expérimentation du programme "Médiateurs de santé pairs", coordonne la réalisation de l'enquête Santé mentale en population générale, réalise des recherches et promeut des indicateurs d'empowerment pour les citoyens et les personnes usagères des services de santé mentale.

http://www.ccomssantementalelillefrance.org/

 

 

Illustration santé mentale 3
Source : René Schaubhut / Pixabay

 

Des bases de données bibliographiques et d'outils pédagogiques

Bib-Bop

Bib-Bop est une base de données documentaires en éducation et promotion de la santé. Elle rassemble les références des fonds documentaires d’Ireps et d’un Creai-ORS de 5 régions (Bourgogne-Franche-Comté, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur).

Bib est la base de données bibliographiques et rassemble les références d’ouvrages, de rapports et d’articles. Pour obtenir des résultats précis, il est recommandé d’utiliser le thésaurus en éducation pour la santé disponible sur le site de Santé publique France (https://www.santepubliquefrance.fr/docs/thesaurus-en-education-pour-la-sante.-liste-alphabetique-structuree).

Bop est la base de données des outils pédagogiques. Elle s’interroge par grandes thématiques, dont celle de l'éducation thérapeutique..., par public et par support.

Il est également possible de repérer la disponibilité de telle ou telle référence et en fonction de la politique de prêt pratiquée par chaque structure, l’usager pourra emprunter ou consulter des ressources disponibles dans sa région.

http://www.bib-bop.org/

SantéPsy

SantéPsy est la base de données documentaires de Ascodocpsy. Elle recense les écrits issus de revues, mémoires, thèses, ouvrages, textes officiels et publications numériques dans les domaines suivants : "psychiatrie, psychologie, psychanalyse, soins infirmiers, gestion administrative et hospitalière, droit de la santé, addiction".

SantéPsy propose également des liens vers des documents en texte intégral libres de droit. SantéPsy est accessible gratuitement par le grand public

https://www.ascodocpsy.org/santepsy/


Tessadoc

Tessadoc est le portail documentaire des Ministères sociaux ; il est alimenté par  les professionnels de l'information exerçant en administration centrale au ministère des solidarités et de la santé, au ministère du travail et à l'institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (INJEP) ; dans les Agences régionales de santé (ARS) ; dans les Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) ; et à l’Institut national du travail de l'emploi et de la formation professionnelle (INTEFP).

Cette base de données utilise le thesaurus Tess (https://www.tessadoc.social.gouv.fr/authority-search/index/facettes/HMOTC/tree_roots/215565-208425-208347-208550-208427-208802-208658-208828-208795/id_profil/58)

https://www.tessadoc.social.gouv.fr/


Pubmed

Medline - Pubmed est une des plus importantes bases de données bibliographiques médicales, elle est produite par la National Library of Medicine ; Pubmed est l’interface qui permet, entre autres d’interroger Medline. Elle regroupe des références d’articles publiés dans des grandes revues scientifiques. La plupart des références présentes dans Pubmed sont publiées en langue anglaise ; elles sont indexées avec le thesaurus MeSH (Medical Subject Headings - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/mesh). L'Inserm met une version bilingue de ce thesaurus à la disposition de la communauté francophone (http://mesh.inserm.fr/FrenchMesh/search/index.jsp). Celle-ci est souvent utilisée comme outil de traduction, ainsi que pour l'indexation et l'interrogation de bases de données en français.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov


Lissa

Lissa - Littérature Scientifique en Santé met à la disposition des professionnels de santé une base de références bibliographiques en français, BDBfr, concernant les principaux contenus de santé présents dans les journaux scientifiques, les encyclopédies et les ouvrages qu’ils soient en accès gratuit ou en accès payant, qu’ils proviennent de supports numériques ou de supports papier. Le but de cette base de données est de faciliter la découverte, l’obtention et la citation des articles scientifiques médicaux écrits en langue française, qu’ils soient gratuits ou payants. Les références sont indexées avec les termes français du MeSH

https://www.lissa.fr/dc/#env=lissa


Catalogage et indexation des sites médicaux de langue française – CISMeF

Le CISMeF est un projet initié par le Centre Hospitalier Universitaire de Rouen – Hôpitaux de Rouen. Son but est d’assister les professionnels de santé dans leurs quêtes d’informations et de connaissances électroniques disponibles sur l’Internet. Le cadre de CISMeF est centré sur la santé et les sciences médicales, dépassant la médecine proprement dite. Trois axes prioritaires ont été définis : les ressources concernant l’enseignement, la médecine factuelle (recommandations pour la bonne pratique clinique et conférence de consensus) et les documents spécialement destinés aux patients et au grand public, dans le but de participer à l’amélioration de l’éducation sanitaire dans le monde francophone.

http://www.chu-rouen.fr/cismef/


PIPSa

PIPSa est le site web de l'Outilthèque Santé, un programme de promotion de la santé de Solidaris, financé par les Régions wallonne et bruxelloise. Il propose un répertoire de jeux et d’outils d’intervention évalués par des professionnels de santé investis dans des démarches éducatives en prévention et promotion de la santé. Cet avis peut être complété par celui des utilisateurs. Une recherche par thématique est proposée.

http://www.pipsa.be/

 

Illustration Santé mentale 4
Source : Rupert Kittinger-Sereinig / Pixabay

 

(mise à jour le 27/01/2021)