Aller au contenu principal

Cette rubrique a pour objectif de donner à l'internaute des éléments pour compléter ses sources d’information, qu’il pourra utiliser dans la mise en place d’un projet en prévention ou promotion de la santé, ou pour construire une réponse à appel à projet. 

Les sources d’information dans le champ des maladies chroniques non transmissibles sont :

  • des éléments de définition rattachés à la thématique, à la promotion de la santé ou à la méthodologie de projet, 
  • des références aux politiques et programmes de santé nationaux et régionaux, 
  • des données de grandes études sur les connaissances, attitudes, croyances et pratiques conduites dans le champ des maladies chroniques
  • des ressources web directement liées à la thématique, 
  • des bases de données d'action, bibliographiques ou d’outils pédagogiques

Les informations ci-dessous ont été sélectionnées en fonction de leur pertinence et de leur fiabilité ; elles répondent également à des critères d’accessibilité (en ligne, francophone…). Elles n’ont pas la prétention d’être exhaustives.

 

Des définitions

Plusieurs concepts en santé publique et en promotion de la santé sont liés à la thématique des maladies chroniques non transmissibles, parmi lesquels :

Pour compléter le champ sémantique de la thématique “Maladies chroniques”, voir le glossaire du Rrapps

 

 

 

Illustration maladies chroniques
Source : Couleur / Pixabay

 

Les programmes de santé portés au niveau national

La stratégie nationale de santé 2018-2020

Elle fixe le cadre de la politique de santé en France. Elle est définie par le Gouvernement et se fonde sur l’analyse dressée par le Haut Conseil de la santé publique sur l’état de santé de la population, ses principaux déterminants, ainsi que sur les stratégies d’action envisageables. Elle vise à répondre aux grands défis que rencontrent notre système de santé :

  • les risques sanitaires liés à l ’augmentation prévisible de l’exposition aux polluants et aux toxiques ;
  • les risques d’exposition de la population aux risques infectieux ;
  • les maladies chroniques et leurs conséquences ;
  • l’adaptation du système de santé aux enjeux démographiques, épidémiologies et sociétaux.

La lutte contre les maladies chroniques non transmissibles est plus particulièrement précisée dans les axes traitant de la nutrition, les pratiques addictives et les comportements à risque.

La Stratégie nationale insiste sur le développement d'une politique de repérage, de dépistage, et de prise en charge précoces des pathologies chroniques et réaffirme la place des usagers dans le système de santé en accompagnant les aidants. Elle souhaite accompagner les parents dès la période prénatale dans un objectif de réduction des risques pour la santé de l'enfant.

Stratégie nationale de santé 2018-2022. Paris : Ministère des solidarités et de la santé, 2018, 105 p. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dossier_sns_2017_vdefpost-consult.pdf

Ma santé 2022 : en engagement collectif

Lancé en février 2018, le plan de transformation de notre système de santé "Ma santé 2022 : un engagement collectif" vise une meilleure organisation des professionnels de santé au bénéfice des patients. La mise en œuvre de la stratégie Ma Santé 2022 s’appuie sur dix mesures phares.

Ma santé 2022 : un engagement collectif [Page internet]. Paris : Ministère des solidarités et de la santé, 2019. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/systeme-de-sante-et-medico-social/masante2022/

 

 

illustration

 


Rester en bonne santé tout au long de sa vie #JagispourmaSanté

Mis en place en 2018, le plan Priorité prévention est un projet interministériel d’envergure pour améliorer la santé de la population, il s’inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale de santé. Il aborde tous les déterminants de la santé, environnementaux ou comportementaux et parcourt les différents âges de vie avec leurs spécificités, de la préconception à la préservation de l’autonomie de nos aînés. Cette approche interministérielle traduit la volonté que l’ensemble des ministères puissent contribuer à la prévention en santé et à la promotion, dans tous les territoires et dans tous les milieux de vie, des comportements et environnements de vie permettant de rester en bonne santé tout au long de la vie.

Priorité prévention : rester en bonne santé tout au long de sa vie 2018-2019. Paris : République française, 2019, 50 p. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/pnsp_2018_2019.pdf

Priorité prévention : rester en bonne santé tout au long de sa vie. Paris : République française, 2018, 47 p. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/plan_national_de_sante_publique__psnp.pdf

 

 

illustration


Stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030. Feuille de route 2021-2025

La stratégie décennale de lutte contre le cancer marque une volonté forte et partagée d’améliorer l’offre de santé et le service rendu à l’ensemble de nos concitoyens, sur les champs de la prévention primaire et du dépistage, aux personnes touchées par la maladie, dans leurs parcours de soins et parcours de vie, ou encore à l’ensemble des acteurs de la lutte, de la santé et de la recherche.

Elle intervient en complément des actions, dispositifs et outils structurants déjà en place. Quatre axes la composent :

  • Axe 1 : améliorer la prévention
  • Axe 2 : limiter les séquelles et améliorer la qualité de vie
  • Axe 3 : lutter contre les cancers de mauvais pronostic
  • Axe 4 : s'assurer que les progrès bénéficient à tous

Stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030. Feuille de route 2021-2025. Boulogne-Billancourt : Institut national du cancer, 2021, 58 p. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/feuille_de_route_-_strategie_decennale_de_lutte_contre_les_cancers.pdf

 


Plan Cancer 2014-2019

Le Plan cancer 2014-2019 a pour aspiration première de répondre aux besoins et aux attentes des personnes malades, de leurs proches et de l'ensemble des citoyens. Il s'agit de guérir et également d'accompagner la personne, ainsi que ses proches, tout en préparant l'avenir de tous par la recherche et la prévention. Avec pour priorité majeure la réduction des inégalités et des pertes de chance face aux cancers, le Plan porte aussi une attention particulière aux besoins des enfants, adolescents et jeunes adultes atteints de cancer, pour faire progresser l'accès à l'innovation et améliorer encore la qualité des soins, ainsi que l'accompagnement des enfants et de leurs familles pendant et après la maladie.

 https://www.e-cancer.fr/ressources/plan-cancer-2014-2019-rapports-aux-francais

Les principales réalisations de la sixième et dernière année de mise en œuvre du Plan cancer 2014-2019, ont fait l’objet d’un rapport adressé par l’Institut national du cancer au président de la République. Ce rapport évalue les 4 axes suivants :

  • Axe 1 : Guérir plus de personnes malades en favorisant des diagnostics précoces et en garantissant l’accès de tous à une médecine de qualité et aux innovations.
  • Axe 2 : Préserver la continuité et la qualité de vie en proposant une prise en charge globale de la personne pendant et après la maladie, tenant compte de l’ensemble de ses besoins. 
  • Axe 3 : Investir dans la prévention et la recherche pour réduire le nombre de nouveaux cas de cancers et préparer les progrès à venir. 
  • Axe 4 : Optimiser le pilotage et les organisations pour une meilleure efficience, en y associant pleinement les personnes malades et les usagers du système de santé. 

6ème rapport au Président de la république. Boulogne-Billancourt : Institut national du cancer, 2020, 58 p. (Documents institutionnels / Plan cancer). En ligne : https://www.e-cancer.fr/Plan-cancer/Plan-cancer-2014-2019-priorites-et-objectifs/Plan-cancer-2014-2019-ou-en-est-on/Sixieme-rapport-au-president-de-la-Republique


Ordonnance n° 2020-1407 du 18 novembre 2020 relative aux missions des agences régionales de santé, JORF n°0280 du 19 novembre 2020

Cette ordonnance contient principalement des mesures de simplification, de sécurisation et de recentrage des agences régionales de santé (ARS) sur certaines missions. Depuis leur création en 2010, le nombre de missions confié aux ARS a été croissant sans augmentation corrélative de leurs moyens. En 2018, une clarification des missions des ARS a été lancée afin qu'elles puissent se mobiliser sur les priorités de la stratégie nationale de santé. Les modifications contenues dans l'ordonnance sont la première étape des orientations issues de cette revue de missions.

Les mesures de simplification prévues par l'ordonnance portent sur les règles relatives à l'éducation thérapeutique (régime d'autorisation remplacé par un régime de déclaration) et sur la durée des autorisations des activités à risques particuliers des pharmacies à usage intérieur (qui passe de cinq à sept ans).

Ordonnance n° 2020-1407 du 18 novembre 2020 relative aux missions des agences régionales de santé. Journal officiel de la République française, 19 novembre 2020. En ligne : https://www.legifrance.gouv.fr/download/pdf?id=BqCVxVIQiaGDHagpP7Zzpx3O4xmSvOPYyCCsoYxugE4=

 


Évaluation des programmes d'éducation thérapeutique des patients – HAS

La loi "Hôpital, patients, santé et territoires" a confié à la Haute autorité de santé une mission d'évaluation des programmes d'éducation thérapeutique des patients et développe pour cela des dispositifs permettant d'en améliorer.

En se fondant sur une actualisation de la littérature concernant l’ETP dans le champ des maladies chroniques les plus fréquentes (Asthme, BPCO, Diabète de type 1 et 2, Hypertension artérielle, Insuffisance cardiaque, Maladie rénale, Polyarthrite rhumatoïde, Polypathologie), la HAS propose des orientations pour la mise en œuvre des interventions éducatives les plus adaptées aux besoins des patients et des repères pour analyser ou mener des études d’efficacité et d’efficience.

Éducation thérapeutique du patient (ETP) : évaluation de l'efficacité et de l'efficience dans les maladies chroniques. La Plaine-Saint-Denis : HAS, 2018. En ligne : https://www.has-sante.fr/jcms/c_2884714/fr/education-therapeutique-du-patient-etp-evaluation-de-l-efficacite-et-de-l-efficience-dans-les-maladies-chroniques

 

Les programmes de santé portés au niveau régional

Le cadre d'orientation stratégique 2018-2028 du Projet régional de santé

Le cadre d'orientation stratégique 2018-2028 du projet régional de santé présente les maladies chroniques comme l'un des 5 défis régionaux, avec le vieillissement, la santé mentale, la démographie médicale et l'environnement.

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté a mis en place 13 parcours de santé, populationnels ou par pathologie qui s’articulent autour de la prévention, des soins, du médico-social et du social, et dont l’ambition est d'améliorer l’état de santé de la population en permettant aux citoyens de devenir acteurs de leur santé (faire en sorte qu’un individu trouve le bon service au bon moment et au meilleur coût). Les principaux leviers d’action, qui visent la résorption des points de rupture des parcours de santé, résident dans la structuration de filières complètes et articulées les unes aux autres, ainsi qu’un maillage territorial fin autour du premier recours. Ils s’inscrivent dans une dynamique d’amélioration de l’organisation du système de santé et de renforcement de la coopération des acteurs à tous les niveaux.

Trois parcours concernent plus particulièrement les maladies chroniques : les parcours Cancer, Diabète et Maladies cardiovasculaires.

Cadre d'orientation stratégique – COS – juillet 2018 – juin 2028. Dijon : ARS Bourgogne-Franche-Comté, 2018, 99 p. En ligne : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/system/files/2018-07/PRS2_BFC_COS-2.pdf

 

Le schéma régional de santé du Projet régional de santé

Le schéma régional de santé développe les orientations du Cadre d'orientation stratégiques et présente des objectifs et résultats attendus notamment dans les domaines de la prévention, de la promotion de la santé et de l'organisation sanitaire et médico-sociale.

Schéma régional de santé – SRS – juillet 2018-juin 2023, volume 1, parties 1 à 5. Dijon : ARS Bourgogne-Franche-Comté, 2018, 336 p. En ligne : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/system/files/2018-07/PRS2_BFC_SRS-2_1%C3%A8re_Partie.pdf

Illustration maladies chroniques 4
Source : pasja1000 / Pixabay

 

Des enquêtes et des études d'envergure

L'état de santé de la population en France – Édition 2017

L'édition 2017 du rapport L’état de santé de la population en France conjugue des approches transversales, par population, par déterminants et par pathologies, pour illustrer l’état de santé globalement bon des Français. Il met également en lumière les principaux problèmes de santé auxquels est confronté notre pays et auxquels les politiques publiques doivent répondre.

Coordonné pour la première fois avec la nouvelle agence nationale de santé publique – Santé publique France2 – cette édition 2017 accorde une place plus large aux données régionales et infrarégionales avec l’introduction de cartes et données supplémentaires et l’ajout de 18 profils régionaux synthétisant les principales caractéristiques démographiques, socioéconomiques et sanitaires des nouvelles régions administratives. Une typologie socio-sanitaire des territoires a été également réalisée : elle permet de mettre en évidence des zones particulièrement vulnérables. 

Fourcade Nathalie, von Lennep Franck, Grémy Isabelle, Bourdillon François. L'état de santé de la population en France, rapport 2017. Paris : Drees ; Saint-Maurice : Santé publique France, 2018, 436 p. En ligne : https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/esp2017.pdf

Baromètre Santé – Santé publique France

L’objectif premier du Baromètre de Santé publique France est de mieux connaître et comprendre les attitudes et comportements de santé des personnes résidant en France afin de bâtir des interventions légitimes et efficaces. Cette enquête ne cherche pas à proprement parler à mesurer l’état de santé de la population en tant que tel, mais de fait, les représentations et pratiques de santé étudiées déterminent pour partie cet état. Depuis plus de vingt-cinq ans, ces enquêtes répétées visent à suivre les principaux comportements, attitudes et perceptions liés aux prises de risques et à l’état de santé de la population résidant en France : tabagisme, alcoolisation, consommations de drogues illicites, pratiques vaccinales, comportement sexuel, dépistage des cancers, pratique d’une activité physique, nutrition, qualité de vie, sommeil, accidents, douleur, consommation de soins, santé mentale etc. Ce dispositif d’enquêtes permet une surveillance conjointe de la perception des risques et des comportements de santé. 

Baromètres Santé de Santé publique France [Page internet]. Saint-Maurice : Santé publique France, 2020. En ligne : https://www.santepubliquefrance.fr/etudes-et-enquetes/barometres-de-sante-publique-france


Enquête COMPARE

Lancée en 2017, d'abord sous le nom ComPaRe pour Communauté de Patients pour la Recherche, ComPaRe est une plateforme de recherche publique portée par l'Assistance Publique - Hopitaux de Paris et pilotée par le Centre d’Epidémiologie Clinique de l’Hôtel-Dieu, sous la direction du Pr. Philippe Ravaud. L’objectif de la communauté ComPaRe est d’apporter les connaissances nécessaires à l’amélioration de la vie des patients et de la prise en charge de leurs maladies. ComPaRe permet de répondre à des questions scientifiques diverses sur les maladies chroniques, les symptômes, les traitements et leurs impacts ainsi que sur les problèmes posés par la polypathologie (le fait de présenter plusieurs maladies chroniques).

Pour les chercheurs, ComPaRe est une plateforme collaborative unique d’accélération de la recherche sur les maladies chroniques. La plateforme mutualise les informations recueillies auprès des patients et leur permet ainsi de répondre à de nouvelles questions de recherche beaucoup plus rapidement et plus efficacement. Les patients sont ainsi impliqués dans toutes les étapes de la recherche, du choix des questions de recherche à la conception de la recherche et à l’interprétation des résultats, etc.

 https://compare.aphp.fr/


Diabète - Enquête ENTRED 3

Entred 3 est la troisième édition de l’étude Entred (Échantillon National Témoin Représentatif des personnes Diabétiques) mise en œuvre par Santé publique France. Elle est réalisée en partenariat avec l’Assurance Maladie et la Sécurité sociale des Indépendants, la Haute Autorité de Santé (HAS) et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM). Cette étude nationale sur le diabète vise à mieux connaître les besoins et le suivi des personnes diabétiques en France. L’objectif est d’améliorer la qualité des soins   et donc  la santé et la qualité de vie de ces personnes.

Découvrir l'étude Entred 3 [Page internet]. Saint-Maurice : Santé publique France, 2019. En ligne : https://www.santepubliquefrance.fr/etudes-et-enquetes/entred-3/decouvrir-l-etude-entred-3


Cancer - Baromètre Cancer

Le Baromètre cancer est une enquête téléphonique menée en population générale sur le modèle des Baromètres Santé mis en place en 1992 par le Comité français d'éducation pour la santé.

Réalisé tous les cinq ans, il permet de mieux connaître les attitudes et comportements de la population vis-à-vis des facteurs de risque de cancer, des moyens de prévention et de dépistage, mais également les représentations de la maladie et de la qualité des soins. Ses résultats servent à mettre en place des actions pour lutter contre le cancer et améliorer la prise en charge des malades. Du fait de sa répétition régulière avec la même méthode et des questionnaires similaires, l'enquête Baromètre cancer mesure également l'évolution des principaux comportements et attitudes en rapport avec le cancer. Il porte sur les thématiques suivantes : Représentations des soins et information sur le cancer et ses facteurs de risque ; tabac ; alcool ; exposition aux UV (soleil et cabines) ; nutrition ; dépistage.

Baromètre cancer 2015 [Page internet]. Saint-Maurice : Santé publique France, 2019. En ligne : https://www.santepubliquefrance.fr/etudes-et-enquetes/barometres-de-sante-publique-france/barometre-cancer-2015


Études sur l'obésité et le surpoids

Voir les sources d'information Nutrition


Les structures ressources en éducation thérapeutique du patient des régions de France

Le Comité régional d'éducation pour la santé de Provence-Alpes-Côte d'Azur à conduit une enquête sur les différents centres ressources régionaux en ETP. Cette enquête a pour objectif de mieux connaitre les missions et le fonctionnement des structures de ressources en ETP présents dans chacune des régions de France. Elle s’appuie sur des entretiens téléphoniques avec les centres ressources répondants et n’a pas de visée analytique. Ces éléments descriptifs ont pour ambition de fournir des informations, des idées, des outils permettant à chaque région de s’emparer de ceux-ci afin de favoriser le développement de l’ETP. Différentes données ont été répertoriées à travers cette enquête afin de pouvoir envisager des thèmes d’échanges entre ces structures ressources en ETP.

Daillet Louise, Saugeron Benoit, Sonnier Pierre. Les structures ressources en éducation thérapeutique du patient des régions de France. Marseille : Cres Paca, 2020, 24 p. En ligne : http://www.cres-paca.org/_depot_arkcms_crespaca/_depot_arko/articles/2760/telecharger-le-rapport_doc.pdf

 

 

Illustration maladies chroniques 5
Source : Florian Reinecke / Pixabay

 

Des enquêtes au niveau régional

Profil régional de l'état de santé de la population en Bourgogne-Franche-Comté

Réalisée par la Fédération nationale des observatoires régionaux de santé (FNOS), le profil régional de la Bourgogne-Franche-Comté se divise en 4 parties :

  • Le contexte démographique et social pour décrire la population et ses caractéristiques sociales

  • L'état de santé de la population étudié à partir des données de mortalité

  • La situation relative aux conséquences sur la mortalité de l'alcool et du tabac

  • L'éclairage sur une thématique spécifique, décrivant une particularité de l'état de santé de la population ou illustrant une priorité de santé publique régionale : l'exposition aux facteurs environnementaux

Bourgogne-Franche-Comté : profil régional. In : Fourcade Nathalie, von Lennep Franck, Grémy Isabelle, Bourdillon François. L'état de santé de la population en France, rapport 2017. Paris : Drees ; Saint-Maurice : Santé publique France, 2018, pp. 346-349. En ligne : https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/esp2017_7_profils_regionaux.pdf

Projet régional de santé Bourgogne-Franche-Comté 2018-2027 : diagnostic régional. Dijon : Observatoire régional de la santé, 2017, 114 p. En ligne : https://www.orsbfc.org/wp-content/plugins/google-document-embedder/load.php?d=http%3A%2F%2Fwww.orsbfc.org%2Fwpcontent%2Fuploads%2F2017%2F10%2FDiagnostic-PRS2.pdf

 

Maladies cardiovasculaires

En Bourgogne-Franche-Comté, le taux d’admission en Affection de longue durée du fait d’une maladie cardiovasculaire (MCV) est de 503/10 000 habitants contre 497/10 000 habitants en France (2014). Le taux d’hospitalisation est inférieur à la moyenne nationale. Entre 2013-2015, en moyenne, 1 patient sur 6, atteint de MCV, est hospitalisé au moins deux fois dans l’année pour le même problème. Les décès dus aux MCV représentent 26,8 % de l’ensemble de ceux de la région (2009-2013).

Maladies cardiovasculaires : éléments saillants en Bourgogne-Franche-Comté. Dijon : ORS BFC, 2017, 12 p.  En ligne : http://www.orsbfc.org/wp-content/plugins/google-document-embedder/load.php?d=http%3A%2F%2Fwww.orsbfc.org%2Fwp-content%2Fuploads%2F2018%2F01%2FDiag-PRS2_-Maladies-cardiovasculaires.pdf

Illustration Maladies chroniques 6
Source : Barbara Dondrup / Pixabay

 


Diabète

Un diagnostic sur la question du Diabète en Bourgogne-Franche-Comté a été réalisé en 2017 par l’ORS à la demande de l’Agence Régionale de Santé (ARS). Il se situe dans le cadre de la préparation du Projet Régional de Santé (PRS) 2018-2022, tel que défini par la loi de modernisation de notre système de santé (Art. 58 Loi 1 art L1434-2 CSP). Il donne des éléments de cadrage en lien avec le parcours de santé « Diabète ».

Diabète : éléments saillants en Bourgogne-Franche-Comté. Dijon : ORS BFC, 2017, 12 p. En ligne : https://www.orsbfc.org/wp-content/plugins/google-document-embedder/load.php?d=http%3A%2F%2Fwww.orsbfc.org%2Fwp-content%2Fuploads%2F2017%2F12%2FDiag-PRS-2-Diab%C3%A8te.pdf


Passages d'âges et maladie chronique

Le projet de recherche porté par le laboratoire de sociologie et d'anthropologie (Lasa) de l'Université de Franche-Comté a pour objectif d'apporter une connaissance approfondie des modalités par lesquelles les jeunes entre 12 et 21 ans, atteints de diabète de type 1 ou d’asthme gouvernent leur trajectoire de maladie et leur trajectoire personnelle avec l’avancée en âge. Il vise également à contribuer à une compréhension qualitative et quantitative des usages des services de santé et des perceptions des professionnels de santé par ces jeunes malades chroniques

Passages d'âges et maladie chronique : les trajectoires de soins des 12-21 ans atteints de diabète de type 1 ou d'asthme (2017-2020) [Page internet]. Besançon : Université de Franche-Comté, Laboratoire de sociologie et d'anthropologie, s.d. En ligne : http://lasa.univ-fcomte.fr/pages/fr/menu4048/recherches-en-cours/passages-d---ages-et-maladie-chronique-19072.html


Cancers

Les actions de prévention financées par l’ARS Bourgogne-Franche-Comté sont répertoriées dans l’outil d’Observation et de Suivi Cartographique des Actions Régionales de Santé (OSCARS). Il permet d’accéder à une base de données détaillée des actions contribuant à l’atteinte des objectifs régionaux de santé publique, de déterminer la couverture territoriale de chacune d’entre elles, d’identifier les acteurs, les partenaires et les financeurs. La base OSCARS recense 49 actions de prévention ayant pour thématique les cancers en Bourgogne-Franche-Comté en 2017. La majorité d’entre elles (42) portent exclusivement sur la thématique « cancer ». Les actions se sont principalement déroulées dans le Doubs, en Haute-Saône et en Côte-d’Or, avec une portée communale pour 63 % d’entre elles. Les premiers publics visés sont les patients, le tout public, les enfants (6-9 ans). Il s’agit quasi-systématiquement d’actions de communication, information, sensibilisation (97 %), et dans une moindre mesure de consultations de dépistage (en lien avec l’objectif général 2 du parcours Cancer) et de formations. Les principales caractéristiques décrites correspondent en fait à une même action, « Dépistage des cancers cutanés et sensibilisation aux risques solaires », qui a été déployée dans 20 maisons de santé pluridisciplinaires de la région.

Analyse des actions de prévention thématique "Cancers" financées par l'ARS BFC en 2017 – Oscars. Dijon : ORS BFC, 2018, 12 p. En ligne : https://www.orsbfc.org/wp-content/plugins/google-document-embedder/load.php?d=http%3A%2F%2Fwww.orsbfc.org%2Fwp-content%2Fuploads%2F2019%2F05%2FOSCARS-2017_Cancers.pdf

Un diagnostic sur la question des cancers en Bourgogne-Franche-Comté a été réalisé en 2017 par l’ORS à la demande de l’Agence Régionale de Santé (ARS). Il se situe dans le cadre de la préparation du Projet Régional de Santé (PRS) 2018-2022, tel que défini par la loi de modernisation de notre système de santé (Art. 58 Loi 1 art L1434-2 CSP). Il donne des éléments de cadrage en lien avec le parcours de santé « Cancers ».

Cancers : éléments saillants en Bourgogne-Franche-Comté. Dijon : ORS BFC, 2018, 12 p. En ligne : https://www.orsbfc.org/wp-content/plugins/google-document-embedder/load.php?d=http%3A%2F%2Fwww.orsbfc.org%2Fwp-content%2Fuploads%2F2018%2F03%2FDiag-PRS2-Cancers.pdf

 


Obésité et surpoids

L’obésité est une maladie chronique, définie par un excès de masse grasse. Elle a pour conséquence une augmentation du risque de nombreuses pathologies : cardio-vasculaires, diabète de type 2, dyslipidémie, hypertension artérielle, dépression et nombreux cancers.
La prévalence du surpoids et de l’obésité augmente en France. En 2012, 15 % de la population nationale se trouvait en situation d’obésité contre 8,5 % en 1997.
L’Agence Régionale de Santé a sollicité l’ORS pour « réaliser un état des lieux sur la filière de prise en charge de l’obésité adulte en Bourgogne-Franche-Comté, allant de la prévention et du repérage/dépistage à la prise en charge de troisième recours ». Cet état des lieux a pour finalité de mettre en place ou renforcer le maillage libéral et hospitalier public-privé, sur tout le territoire Bourgogne-Franche-Comté, en améliorant l’efficience, la coordination, et la proximité avec les patients.

Filière de prise en charge de l'obésité chez l'adulte en Bourgogne-Franche-Comté : diagnostic régional et pistes d'actions. Dijon : ORS BFC, 2017, 14 p. En ligne : https://www.orsbfc.org/wp-content/plugins/google-document-embedder/load.php?d=http%3A%2F%2Fwww.orsbfc.org%2Fwp-content%2Fuploads%2F2018%2F05%2Fsynth%C3%A8se-fili%C3%A8re-ob%C3%A9sit%C3%A9-adultes.pdf

En 2016, la Bourgogne Franche-Comté a fait l'objet d'une analyse à partir des données de la 8ème édition du Baromètre nutrition santé de l’Inpes, devenu depuis Santé publique France. Les travaux d’analyse de ces données ont été conduits par l'ORS BFC.

Surpoids et obésité en Bourgogne Franche-Comté. Dijon : ORS BFC, 2017, 6 p. (Baromètre Santé 2016). En ligne : https://www.orsbfc.org/wp-content/plugins/google-document-embedder/load.php?d=http%3A%2F%2Fwww.orsbfc.org%2Fwp-content%2Fuploads%2F2018%2F04%2FBarom%C3%A8treSant%C3%A9-Ob%C3%A9sit%C3%A9.pdf

Des bases de données d'actions ou d'interventions

OSCARS (Observation et suivi cartographique des actions régionales de santé) est une base de données en ligne d’actions, d’acteurs et d’outils d’intervention, piloté par le CRES Paca et l'ARS Paca dans le domaine de la prévention et de la santé publique. Cette base de données cartographique des actions régionales de santé offre différents modes de recherche dont un accès cartographique qui permet de visualiser l’activité à l’échelle de chaque région. 

Près de 1500 actions d'actions d'éducation thérapeutique du patient sont répertoriées.
A compter de 2019, en BFC seuls les modules "Service sanitaire" et "Mois sans tabac" sont renseignés.

http://www.oscarsante.org/

L’Observatoire régional de l'innovation en santé (ORIS) est un projet piloté par l’ARS Nouvelle-Aquitaine, engageant une réflexion sur les pratiques innovantes initiées par les acteurs de santé, au sens large. Il a pour but de présenter des actions innovantes et pertinentes sur les thématiques sanitaires et médicosociales. La base de données est interrogeable par type d'action (de pointe, prometteuses, émergentes, singulières), par thématique (dont "Maladie infectieuse, maladie chronique"), et par public. Chaque fiche propose un indice d'impact de l'action, en termes d'évaluation, d'effets, de reproductibilité et de transférabilité.

http://oris-nouvelle-aquitaine.org/


Le répertoire des intervention efficaces ou prometteuses en prévention et promotion de la santé piloté par Santé Publique France a pour but d’aider les décideurs et les acteurs locaux à choisir des interventions adaptées pour répondre à leurs besoins, à valoriser une prévention scientifiquement fondée et à permettre l’articulation entre la recherche et les pratiques de terrain. Il présente des programmes soit déjà implantés, soit en cours d’étude, d’expérimentation ou de déploiement. Certains titres renvoient à une fiche de synthèse contenant le résumé de l’intervention, les contacts, les ressources, les publications.

A ce jour, concernant les thématiques "Maladies non transmissibles", le répertoire de Santé publique France mentionne respectivement 7 interventions efficaces ou prometteuses.

https://www.santepubliquefrance.fr/a-propos/services/interventions-probantes-ou-prometteuses-en-prevention-et-promotion-de-la-sante/repertoire-des-interventions-efficaces-ou-prometteuses-en-prevention-et-promotion-de-la-sante

 


Répertoire des actions de prévention et de promotion de la santé de France Assos Santé
Ce répertoire, financé par la Direction générale de la santé a pour objectif de valoriser les actions menées par les associations nationales d’usagers de la santé et de repérer des actions par pathologie, associations ou zone géographique. Une vingtaine d’actions est répertoriée sur le handicap.

https://repertoire-actions.france-assos-sante.org/

Des sites internet ressources

Coordination multipartenariale pour l'éducation thérapeutique – AFCET Comet BFC

L'association AFCET-CoMET a pour objectif de promouvoir l'éducation thérapeutique des patients atteints de maladie chronique ou rare auprès des acteurs de santé du monde ambulatoire, en coordination avec les autres acteurs, sur l'ensemble de la région. Basée sur des valeurs humanistes, son approche est centrée sur la personne, qui croît et développe le potentiel de chacun, basée sur l'écoute bienveillante en s'appuyant sur une relation partenariale dite d'alliance thérapeutique.

L'AFCET-Comet BFC assure 6 missions principales :

  • La formation en Éducation Thérapeutique du Patient niveau 1 de l'OMS, avec des modules complémentaires sur des thèmes variés (entretien motivationnel, coordonner une action ETP, travailler en équipe...).
  • L'accompagnement dans la mise en œuvre d'actions.
  • Le recensement d'actions et l'alimentation de la base de données OSCARS (Observation et suivi cartographiques des actions régionales de santé).
  • L'échange et la coordination entre professionnels
  • Le soutien à l'innovation par des activités éducatives au service de la personne et de son mieux être.
  • Et l'exercice de l'expertise dans une vision éducative, participative et respectueuse de la personne malade chronique.

https://comet-fc.fr/

Reppop-bfc

Le Réseau de Prévention et Prise en charge de l'Obésité Pédiatrique en Bourgogne Franche-Comté est un réseau d'appui aux professionnels, de la prévention à la prise en charge du surpoids de l'enfant et de l'adolescent.

Les objectifs du RéPPOP-BFC sont de contribuer à la stabilisation de la prévalence de l'obésité de l'enfant et de l'adolescent en Bourgogne Franche-Comté et d’harmoniser les pratiques des acteurs de la prévention, du dépistage et de la prise en charge.

Le RéPPOP-BFC assure différentes missions, en lien avec les professionnels impliqués dans le parcours de soins :

  • Le dépistage et le suivi épidémiologique de la prévalence du surpoids chez l'enfant en Bourgogne Franche-Comté

  • La prévention du surpoids de l'enfant, avec différentes actions développées dans la région

  • La prise en charge : orientation vers le secteur libéral ou hospitalier selon les situations, possibilité de prise en charge collective.

Sur son site internet, le réseau Reppop-bfc propose quelques ressources documentaires

https://www.reppop-bfc.com


Unité transversale d'éducation thérapeutique – CHU de Besançon

L'UTEP du CHU de Besançon est une unité ressource pour les équipes du Centre hospitalier. Elle est rattachée au pôle PACTE (Pathologies aigües, chroniques, transplantation, éducation). Les missions de l'équipe de coordination de l'Utep sont notamment de :

  • Proposer un accompagnement des projets : aide à la formalisation, appui méthodologique, soutien pédagogique, aide à l’évaluation…

  • Collaborer avec les partenaires extra-hospitaliers

  • Apporter une aide documentaire et transmettre les textes officiels, les appels à projets

http://www.utep-besancon.fr/


Association française pour le développement de l'éducation thérapeutique - AFdet

L’Afdet, Association francophone pour le développement de l’éducation thérapeutique, a pour ambition de promouvoir une éducation thérapeutique émancipatrice, fondée sur le dialogue entre les soignants et les personnes qui se soignent. Par ses différentes démarches de formation, conseil, accompagnement et recherche, l’Afdet se donne pour but que les personnes malades renforcent leur capacité à vivre au mieux leur vie avec la maladie, notamment en trouvant les moyens d’adapter les contraintes de leurs traitements à leur vie quotidienne (plutôt que l’inverse).

L’association œuvre pour une approche interdisciplinaire et intersectorielle de l’éducation thérapeutique. Elle s’adresse à un public professionnel très large (de la santé, du social, de l’accompagnement…) mais aussi à des patients et à leurs représentants : formations et accompagnement d’équipes, par exemple à l’échelle d’un établissement, d’un service hospitalier, d’un territoire, d’une maison pluridisciplinaire de santé ou d’une association de patients. Ses interventions s’inscrivent aussi dans le champ du conseil stratégique, de l’évaluation, de la conception de programmes et d’outils.

Le site internet de l'association propose des ressources documentaires en éducation du patient, dont sa revue "Santé éducation", accessible en ligne.

https://www.afdet.net/


CERFEP Éducation du patient

Le Centre Régional de Ressources et de Compétences en Éducation Thérapeutique du Patient conseille, renseigne et oriente les professionnels de santé, les représentants de patients, les coordonnateurs de programmes et les formateurs en ETP pour l’accompagnement des personnes atteintes de maladies chroniques. Les missions du Cerfep ont pour visée l’amélioration et le maintien de la qualité de vie des personnes atteintes de maladie chronique.

Il met à disposition sur son site internet des ressources documentaires : articles, ouvrages, outils pédagogiques, référentiels. Il accompagne et soutient les acteurs de santé dans le développement de la culture et des pratiques en éducation thérapeutique du patient.

https://cerfep.iseformsante.fr/


IPCEM Pour le développement de l'éducation thérapeutique

L’IPCEM propose aux soignants des formations pédagogiques à l’éducation thérapeutique des patients. Il conçoit et produit également des documents et des outils pédagogiques destinés aux soignants et aux patients, et il a vocation à stimuler la recherche en matière d’éducation thérapeutique du patient. Les résultats sont diffusés grâce à un partenariat établi avec la revue «ETP (Education thérapeutique du patient)».

https://ipcem.org/


Association française pour le développement de l'éducation thérapeutique

L’Afdet, Association francophone pour le développement de l’éducation thérapeutique, a pour ambition de promouvoir une éducation thérapeutique émancipatrice, fondée sur le dialogue entre les soignants et les personnes qui se soignent. L’association œuvre pour une approche interdisciplinaire et intersectorielle de l’éducation thérapeutique. Elle s’adresse à un public professionnel très large (de la santé, du social, de l’accompagnement…) mais aussi à des patients et à leurs représentants : formations et accompagnement d’équipes, par exemple à l’échelle d’un établissement, d’un service hospitalier, d’un territoire, d’une maison pluridisciplinaire de santé ou d’une association de patients. Ses interventions s’inscrivent aussi dans le champ du conseil stratégique, de l’évaluation, de la conception de programmes et d’outils.

L'Afdet édite une revue "Santé éducation", accessible en ligne, dont l'objectif d’accompagner la réflexion des lecteurs et le développement de leurs pratiques de soins, d’éducation thérapeutique, d’accompagnement, de formation… en leur donnant notamment la possibilité de découvrir les expériences d’autres acteurs, d’approfondir leurs connaissances, de s’enrichir des apports des sciences humaines et sociales et de se nourrir de productions artistiques ou littéraires, en rapport avec notre domaine d’activité.

https://www.afdet.net/


Haut conseil de la santé publique

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été créé par la loi du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique et mis en place en 2007 (article 2). Il a pour missions de :

  • contribuer à l’élaboration, au suivi annuel et à l’évaluation pluriannuelle de la Stratégie nationale de santé ;

  • fournir aux pouvoirs publics, en lien avec les agences sanitaires, l’expertise nécessaire à la gestion des risques sanitaires ainsi qu’à la conception et à l’évaluation des politiques et stratégies de prévention et de sécurité sanitaire ;

  • fournir aux pouvoirs publics des réflexions prospectives et des conseils sur les questions de santé publique ;

  • contribuer à l’élaboration d’une politique de santé de l’enfant globale et concertée.

Le haut conseil de la santé publique est organisé :

  • en quatre commissions spécialisées : Maladies infectieuses et maladies émergentes ; maladies chroniques : risques liés à l'environnement et système de santé et sécurité des patients ;

  • et en cinq groupes de travail permanents : grippe, coronavirus, infections respiratoires émergentes ; politique de santé de l'enfant globale et concertée ; stratégie nationale de santé et indicateurs ; sécurité des éléments et produits du corps humain ; inégalités sociales de santé.

https://www.hcsp.fr


Santé publique France

Santé publique France est l’agence nationale de santé publique. Créée en mai 2016 par ordonnance et décret, c’est un établissement public administratif sous tutelle du ministère chargé de la Santé, dont la mission est d'améliorer et de protéger la santé des populations. Cette mission s'articule autour de trois axes majeurs : anticiper, comprendre et agir.

Santé publique France a en charge :

  • l'observation épidémiologique et la surveillance de l'état de santé des populations ;
  • la veille sur les risques sanitaires menaçant les populations ;
  • le lancement de l'alerte sanitaire ;
  • la promotion de la santé et la réduction des risques pour la santé ;
  • le développement de la prévention et de l'éducation pour la santé ;
  • la préparation et la réponse aux menaces, alertes et crises sanitaires.

Sur le site internet de l'Agence figure une rubrique dédiée aux maladies et traumatismes dans laquelle figure une description de la pathologie, l'action ou le programme d'action de SPF, les données disponibles et les publications (rapports de recherche, articles) s'y rapportant.

Les rubriques "Déterminants de santé" et "La santé à tout âge" offrent d'autres types de ressources sur les maladies chroniques non transmissibles : référentiels, documents de diffusion, etc…

Sa base de données Géodes, Observatoire cartographique des indicateurs épidémiologiques, est construite à partir de données issues de nombreux systèmes de surveillance spécifique ; ces indicateurs peuvent être déclinés à un niveau géographique infranational.

https://geodes.santepubliquefrance.fr/

https://www.santepubliquefrance.fr/


Haute autorité de santé

Pour relever les défis de notre système de santé la HAS se donne 6 priorités stratégiques : favoriser l’accès rapide et sécurisé à l’innovation, favoriser l’engagement des usagers, promouvoir des parcours efficients de santé et de vie, évaluer l’offre de soin et d’accompagnement au regard de la pertinence des pratiques et des résultats pour les personnes, renforcer la présence de la HAS à l’international et enfin optimiser l’efficacité de l’institution.

Une de ses principales missions est de réaliser des recommandations pour les professionnels du sanitaire, du social et du médico-social, afin d’optimiser et d’harmoniser leurs pratiques et leurs organisations.

La HAS élabore ainsi des recommandations de bonne pratique, promeut des parcours de vie et développe avec les professionnels des outils pour favoriser et promouvoir la pertinence des actes et des soins. Dans une approche populationnelle des questions de santé, la HAS produit également des recommandations en santé publique.

La Haute autorité de santé met ainsi à disposition des documents pour la mise en œuvre de l'éducation thérapeutique, des documents méthodologiques pour élaborer des programmes d'ETP et pour évaluer des programmes d'ETP et activités éducatives et les améliorer.

Éducation thérapeutique du patient (ETP) [Page internet]. La Plaine Saint-Denis : Haute autorité de santé, 2014. En ligne : https://www.has-sante.fr/jcms/c_1241714/fr/education-therapeutique-du-patient-etp#toc_1_2

https://www.has-sante.fr/

 

 


Institut national du cancer – Inca

L'Institut national du cancer (INCa) est l’agence d'expertise sanitaire et scientifique en cancérologie de l’État chargée de coordonner les actions de lutte contre le cancer. Créée par la loi de santé publique du 9 août 2004, elle est placée sous la tutelle conjointe du ministère des Solidarités et de la Santé d'une part, et du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation d'autre part.

L’Institut national du cancer a pour principales missions de :

  • Coordonner les actions de lutte contre les cancers et d'assurer le suivi du Plan cancer
  • Initier et soutenir l’innovation scientifique, médicale, technologique et organisationnelle
  • Concourir à la structuration d’organisations
  • Produire des expertises sous forme de recommandations nationales, de référentiels, de rapports et d’avis en réponse notamment aux saisines du ministère chargé de la santé.
  • Produire, analyser et évaluer des données
  • Favoriser l’appropriation des connaissances et des bonnes pratiques à travers d'outils de formation, campagnes d’information, organisation de colloques, publications scientifiques, présence dans les salons, site internet, réseaux sociaux.

https://www.e-cancer.fr/

 


France Assos Santé – La voix des usagers

France Assos Santé est le nom choisi par l’Union nationale des associations agréées d’usagers du système de santé afin de faire connaître son action comme organisation de référence pour représenter les patients et les usagers du système de santé et défendre leurs intérêts.
Forte d’une mission officiellement reconnue par son inscription dans le code de la santé publique via la loi du 26 janvier 2016, France Assos Santé a été créée en mars 2017 à l’initiative de 72 associations nationales fondatrices.

Le site internet de l’association propose :

  • des ressources documentaires avec les principaux documents et publications produits par France Assos Santé, ainsi qu’une sélection en matière d’information sur les droits des usagers du système de santé : guides et dépliants, fiches pratiques, courriers-types, rapports, enquêtes, tribunes et plaidoyers…
  • Une base d’actions de prévention et de promotion de la santé
  • Un dispositif de capitalisation de l’expériences en promotion de la santé

https://www.france-assos-sante.org

Des bases de données bibliographiques et d'outils pédagogiques

Bib-Bop

Bib-Bop est une base de données documentaires en éducation et promotion de la santé. Elle rassemble les références des fonds documentaires d’Ireps et d’un Creai-ORS de 5 régions (Bourgogne-Franche-Comté, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur).

Bib est la base de données bibliographiques et rassemble les références d’ouvrages, de rapports et d’articles. Pour obtenir des résultats précis, il est recommandé d’utiliser le thésaurus en éducation pour la santé disponible sur le site de Santé publique France (https://www.santepubliquefrance.fr/docs/thesaurus-en-education-pour-la-sante.-liste-alphabetique-structuree).

Bop est la base de données des outils pédagogiques. Elle s’interroge par grandes thématiques, dont celle de l'éducation thérapeutique..., par public et par support.

Il est également possible de repérer la disponibilité de telle ou telle référence et en fonction de la politique de prêt pratiquée par chaque structure, l’usager pourra emprunter ou consulter des ressources disponibles dans sa région.

http://www.bib-bop.org/

Tessadoc

Tessadoc est le portail documentaire des Ministères sociaux ; il est alimenté par  les professionnels de l'information exerçant en administration centrale au ministère des solidarités et de la santé, au ministère du travail et à l'institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (INJEP) ; dans les Agences régionales de santé (ARS) ; dans les Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) ; et à l’Institut national du travail de l'emploi et de la formation professionnelle (INTEFP).

Cette base de données utilise le thesaurus Tess (https://www.tessadoc.social.gouv.fr/authority-search/index/facettes/HMOTC/tree_roots/215565-208425-208347-208550-208427-208802-208658-208828-208795/id_profil/58)

https://www.tessadoc.social.gouv.fr/


Pubmed

Medline - Pubmed est une des plus importantes bases de données bibliographiques médicales, elle est produite par la National Library of Medicine ; Pubmed est l’interface qui permet, entre autres d’interroger Medline. Elle regroupe des références d’articles publiés dans des grandes revues scientifiques. La plupart des références présentes dans Pubmed sont publiées en langue anglaise ; elles sont indexées avec le thesaurus MeSH (Medical Subject Headings - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/mesh). L'Inserm met une version bilingue de ce thesaurus à la disposition de la communauté francophone (http://mesh.inserm.fr/FrenchMesh/search/index.jsp). Celle-ci est souvent utilisée comme outil de traduction, ainsi que pour l'indexation et l'interrogation de bases de données en français.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov


Lissa

Lissa - Littérature Scientifique en Santé met à la disposition des professionnels de santé une base de références bibliographiques en français, BDBfr, concernant les principaux contenus de santé présents dans les journaux scientifiques, les encyclopédies et les ouvrages qu’ils soient en accès gratuit ou en accès payant, qu’ils proviennent de supports numériques ou de supports papier. Le but de cette base de données est de faciliter la découverte, l’obtention et la citation des articles scientifiques médicaux écrits en langue française, qu’ils soient gratuits ou payants. Les références sont indexées avec les termes français du MeSH

https://www.lissa.fr/dc/#env=lissa


Catalogage et indexation des sites médicaux de langue française – CISMeF

Le CISMeF est un projet initié par le Centre Hospitalier Universitaire de Rouen – Hôpitaux de Rouen. Son but est d’assister les professionnels de santé dans leurs quêtes d’informations et de connaissances électroniques disponibles sur l’Internet. Le cadre de CISMeF est centré sur la santé et les sciences médicales, dépassant la médecine proprement dite. Trois axes prioritaires ont été définis : les ressources concernant l’enseignement, la médecine factuelle (recommandations pour la bonne pratique clinique et conférence de consensus) et les documents spécialement destinés aux patients et au grand public, dans le but de participer à l’amélioration de l’éducation sanitaire dans le monde francophone.

 http://www.chu-rouen.fr/cismef/


PIPSa

PIPSa est le site web de l'Outilthèque Santé, un programme de promotion de la santé de Solidaris, financé par les Régions wallonne et bruxelloise. Il propose un répertoire de jeux et d’outils d’intervention évalués par des professionnels de santé investis dans des démarches éducatives en prévention et promotion de la santé. Cet avis peut être complété par celui des utilisateurs. Une recherche par thématique est proposée.

http://www.pipsa.be/

 

 

 

(mise à jour le 28/01/2021)