Aller au contenu principal

~ DES DÉFINITIONS ~

« Bien que la définition de l’alliance demeure l’objet de controverses, toutes les théories s’accordent à dire qu’elle concerne la collaboration entre le patient et le thérapeute et qu’elle se compose, au moins, de quatre aspects fondamentaux :

  • la négociation : pour être d’accord sur le cadre thérapeutique ;
  • la mutualité (pour agir de concert et se coordonner (de Roten, 2000) ;
  • la confiance ;
  • l’acceptation plus ou moins implicite d’influencer (pour le thérapeute) et de se laisser influencer (pour le patient) (Beitman et Klerman, 1991). »

Mateo Marie-Claude. Alliance thérapeutique. In : Formarier Monique, Jovic Ljiljana (eds). Les concepts en sciences infirmières. Toulouse : Association de recherche en soins infirmiers, 2012, pp. 64-66 (Hors collection). En ligne : https://www.cairn.info/concepts-en-sciences-infirmieres-2eme-edition--9782953331134-page-64.htm


« L'alliance thérapeutique désigne de façon générale la relation privilégiée que les hommes établissent entre eux par contrat dans le champ de l'existence individuelle et collective. L'alliance thérapeutique désigne plus précisément le processus interactionnelle qui lie patient et thérapeute autour de la finalité et du déroulement de la thérapie. »

Lalau Jean-Daniel, Lacroix Anne, Deccache Alain, Wawrzyniak Michel. Créer une alliance thérapeutique : on n'éduque pas un adulte souffrant. Lyon : Chronique sociale, 2012, p. 85