Aller au contenu principal

~ DES DÉFINITIONS ~

« Une substance est dite psychoactive lorsqu’elle agit sur le cerveau, modifiant certaines de ses fonctions, avec comme
conséquences :

  • des changements au niveau de la perception (visuelle, auditive, corporelle), des sensations, de l’humeur, de la conscience, du comportement ;
  • des effets physiques et psychiques variables selon les substances, les doses consommées, les associations de produits.

Les effets ressentis peuvent être perçus comme agréables ou désagréables, notamment selon qu’ils sont recherchés par
le consommateur ou non. Certains effets psychiques ou physiques peuvent s’avérer dangereux, soit immédiatement, soit
de manière différée, soit encore lorsque les prises sont répétées.
Les substances psychoactives peuvent engendrer des troubles liés à leur usage ou mésusage [voir p. 22 et 28].
Une substance psychoactive peut être :

  • d’origine « naturelle » (extraite d’une plante ou d’un champignon, à l’état quasi brut ou retraitée chimiquement) ou « synthétique
  • (totalement fabriquée en laboratoire à partir de produits chimiques) ;
  • licite (usage et vente autorisés par la loi mais réglementés) ou illicite (usage et trafic interdits par la loi). »

Jourdain-Menninger Danièle, Le Luong Thanh. Drogues et conduites addictives : comprendre, savoir, aider. Saint-Denis, Paris : Inpes, MILDECA, 2015, p. 9. En ligne : https://portaildocumentaire.santepubliquefrance.fr/exl-php/docs/spf___internet_recherche/2312/PLE/1573__PDF.txt

 

 ~ DES ILLUSTRATIONS ~

Illustration Substance psychoactives

 

Jourdain-Menninger Danièle, Le Luong Thanh. Drogues et conduites addictives : comprendre, savoir, aider. Saint-Denis, Paris : Inpes, MILDECA, 2015, p. 9. En ligne : https://portaildocumentaire.santepubliquefrance.fr/exl-php/docs/spf___internet_recherche/2312/PLE/1573__PDF.txt