Aller au contenu principal

~ UNE DÉFINITION ~

Le design thinking est une méthode d’innovation qui, à la différence d’autres approches plus techno-centrées, a pour caractéristique d’être centrée sur l’humain. On passe d’une réflexion centrée sur l’objet, et ses fonctions associées, à une réflexion centrée sur l’expérience, prenant en compte l’écosystème au sein duquel l’objet évolue. Cet élargissement constitue à la fois l’élément perturbateur et le facteur différenciant de la démarche.
Le caractère très séquencé du design thinking est un autre trait marquant. Un projet se construit à travers plusieurs phases, chacune correspondant à un objectif, des résultats et des schémas cognitifs propres. Dans son ouvrage, Tim Brown identifie trois phases principales qui se chevauchent entre elles, et qui ne doivent donc pas être vues simplement comme des étapes successives : « Une phase d’inspiration, dans laquelle on rassemble des informations issues de toutes les sources possibles ; puis l’idéation, où ces données sont traduites en idées ; enfin la réalisation, autrement dit la concrétisation des idées les plus porteuses en plans d’actions rigoureusement définis. »
Il est important de noter que cette méthode est par nature collaborative, elle invite l’ensemble des parties prenantes du projet à participer au processus. »

Gamba Tiphaine. D’où vient la « pensée design » ? I2D - Information, données & documents 2017 ; 54(1) : pp.30-32. En ligne : https://www.cairn.info/revue-i2d-information-donnees-et-documents-2017-1-page-30.htm

 

~ UNE ILLUSTRATION ~

illustration

Gréselle-Zaïbet Olfa, Kleber Aurélie, Dejoux Cécile. Le hackathon en mode Design Thinking ou quelles modalités pour former à des compétences méthodologiques et comportementales ? Management & Avenir 2018 ; 104(6) : pp. 149-171. En ligne : https://www.cairn.info/revue-management-et-avenir-2018-6-page-149.htm