Aller au contenu principal

~ DES DÉFINITIONS ~

« Une conduite est addictive quand un sujet, de manière impulsive et donc difficile à contrôler, est obligé de recouvrir à un comportement ou à l’usage d’un produit pour rétablir son homéostasie interne, c’est-à-dire pour abaisser la tension et se procurer du plaisir. Il recourt à cette conduite et à ce produit de manière répétitive bien qu’il ait conscience du caractère nuisible de ce comportement.

Des critères d’addiction applicables à l’ensemble des comportements (avec ou sans produit) ont été proposés par Aviel Goodman :

A. Impossibilité de résister aux impulsions à réaliser ce type de comportement ;
B. Sensation croissante de tension précédant immédiatement le début du comportement ;
C. Plaisir ou soulagement pendant sa durée ;
D. Sensation de perte de contrôle pendant le comportement ;
E. Présence d’au moins cinq des neuf sous-critères suivants :

  • Préoccupation fréquente au sujet du comportement ou de sa préparation,
  • Intensité et durée des épisodes plus importantes que souhaité à l’origine,
  • Tentatives répétées pour réduire, contrôler ou abandonner le comportement,
  • Temps important consacré à préparer les épisodes, à les entreprendre ou à s’en remettre,
  • Survenue fréquente des épisodes lorsque le sujet doit accomplir des obligations professionnelles, universitaires, familiales ou sociales,
  • Activités sociales, professionnelles ou récréatives majeures sacrifiées du fait du comportement,
  • Perpétuation du comportement, bien que le sujet sache qu’il cause ou aggrave un problème persistant ou récurrent d’ordre social, financier, psychologique ou psychique,
  • Tolérance marquée : besoin d ‘augmenter l’intensité ou la fréquence pour obtenir l’effet procuré par un comportement de même intensité,
  • Agitation ou irritabilité en cas d’impossibilité de s’adonner au comportement ;

F. Certains éléments du syndrome ont duré plus d’un mois et se sont répétés pendant un période plus longue.

Ces critères d’addiction montrent bien que ce n’est pas le produit qui définit l’addiction, mais le rapport qu’entretient la personne avec ce produit dans son contexte socio- environnemental. Il s’agit ici du modèle trivarié de Claude Olievenstein, soit la rencontre entre "une personnalité, un produit, un moment socioculturel". »

La prévention des conduites addictives : l’expérience A.N.P.A.A. Paris : Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie, 2015, 108 p. En ligne : https://www.anpaa.asso.fr/images/media/201506telechargements/guide-prevention.pdf

 

~ DES ILLUSTRATIONS ~

Illustration Addiction

Bonnet Nicolas. Premiers gestes en tabacologie : livret d’aide à la pratique pour les professionnels de santé. Paris : Édition Respadd, 2018, p. 7. En ligne : https://www.respadd.org/premier-geste-en-tabacologie/