Aller au contenu principal

~ DES DÉFINITIONS ~

« D’un point de vue technique, l’Anthropocène est le nom proposé pour désigner une nouvelle ère géologique qui fait référence aux humains; nous sommes les « anthropos » de l’Anthropocène, anthropos signifiant « humain » en grec ancien. Nous, les humains, en particulier ceux des pays riches, sommes devenus une force de la nature : nous avons créé des changements écologiques mondiaux qui sont à la fois vastes et rapides.

On peut comprendre l’Anthropocène d’au moins trois manières : comme un phénomène géologique, comme un ensemble de changements écologiques planétaires interreliés et comme un phénomène sociologique.

  • D’abord, il s’agit d’un phénomène géologique marqué par le dépôt en couches sédimentaires de matériaux et de produits chimiques fabriqués uniquement par les humains et un changement dans l’assemblage de matières fossiles (Waters et al., 2016; Zalasiewicz, 2016).
  • Ensuite, l’Anthropocène renvoie aux changements écologiques planétaires vastes et rapides que nous avons provoqués, y compris les changements climatiques, l’acidification des océans, l’épuisement généralisé des ressources, une pollution et une écotoxicité d’une grande ampleur et la sixième grande extinction d’origine humaine (Hancock, Spady et Soskolne, 2015).
  • Enfin, l’Anthropocène est un phénomène sociologique, puisque ces changements sont entraînés par des bouleversements socioéconomiques caractérisés par la « grande accélération » survenue depuis les années 1950, environ (Steffen, Broadgate, Deutsh, Gaffney et Ludwig, 2015).

Ces bouleversements écologiques planétaires entraînent d’importantes conséquences pour la santé humaine. Car enfin, les déterminants suprêmes de la santé ne sont pas les déterminants sociaux, mais notre besoin essentiel d’air, d’eau, de nourriture, de matériaux et de combustible, ainsi que d’un climat stable – des déterminants qui viennent tous de la nature [déterminants écologiques de la santé).

[...] Même si le milieu de la santé publique a fortement mis l’accent en amont sur les déterminants sociaux de la santé, nous devons remonter encore plus en amont pour comprendre et combattre les menaces que nous créons et qui mettent en danger les déterminants écologiques de notre santé. Ces déterminants sont fondamentaux pour notre santé et, en fin de compte, pour notre survie, ainsi que celle de nombreuses autres espèces avec lesquelles nous partageons la planète. »

Économie écologique et santé publique : une entrevue avec le Dr Trevor Hancock. Montréal : Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé, 2020, p. 5. En ligne : https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/2668_economie_ecologique_sante_publique_entrevue_trevor_hancock.pdf