Aller au contenu principal

 

Chaque jour, l’équipe de documentalistes du Rrapps sélectionne des informations fiables, valides et pertinentes dans l’actualité de la santé publique. Ces informations sont proposées ici, en cohérence avec les thématiques du Rrapps, mais aussi avec les parcours de santé (définis dans le Plan régional de santé 2018-2022) et les programmes et plans de santé nationaux.

 

Pour consulter l'ensemble de la veille documentaire, toutes thématiques confondues (Rrapps et parcours de santé), cliquer sur le filtre "Tout".

 

 

Filtrer
Publication
- 07/05/2021
INJEP

Dans un contexte de forte réprobation sociale, de médiatisation et de politisation des violences familiales sur mineur·e·s, ce rapport met au jour l’empreinte des violences subies durant l’enfance et l’adolescence dans le cadre familial sur l’entrée dans la vie adulte des jeunes femmes et des jeunes hommes résidant en France métropolitaine. Il s'appuie sur un échantillon de plus de 5 500 femmes et hommes âgé·e·s de 20 à 34 ans ayant répondu à l’enquête statistique VIRAGE, réalisée en population générale dans l’Hexagone en 2015.

Publication
- 28/04/2021
INFORMATIONS SOCIALES 2021 ; 202 : 59-66

L’expérimentation « Promeneurs du Net » a permis de développer une présence éducative en ligne des professionnels de la jeunesse. L’article s’appuie sur l’évaluation de cette expérimentation menée par l’Agence Phare dans quatre départements. Il présente le dispositif et les principaux enseignements de l’évaluation notamment en ce qui concerne les effets de légitimation des pratiques numériques des professionnels de la jeunesse et les nouvelles modalités d’interaction qu’il permet avec les jeunes. En outre, si le dispositif n’est pas destiné spécifiquement aux parents, ses effets en matière de parentalité sont analysés. Le dispositif répond à un besoin d’accompagnement dans l’éducation au numérique exprimé par les parents. Toutefois, un plus grand investissement des parents dans le dispositif pourrait affecter négativement l’implication des jeunes.

Publication
- 28/04/2021
INFORMATIONS SOCIALES 2021 ; 202 : 72-7

Les maisons des adolescents (MDA) sont des dispositifs pluridisciplinaires qui constituent des lieux ressources sur l’adolescence et ses problématiques à destination des adolescents, des familles et des professionnels. Selon une enquête réalisée en 2018 auprès des MDA, les réseaux sociaux – et plus globalement la prévention des risques liés aux écrans – représentent un des premiers motifs de demande d’intervention émanant des partenaires des MDA et des pouvoirs publics. Ces sollicitations nombreuses rejoignent ainsi les préoccupations de parents face aux usages des adolescents et à leur répercussion dans la sphère familiale. Pour répondre à ces différents niveaux d’interpellation, les MDA se saisissent de cette question et l’intègrent dans leur mission d’accompagnement auprès des jeunes et des familles.

Actualité
- 22/04/2021
INJEP.FR

En tant qu’outils de participation des jeunes à la vie locale, les conseils de jeunes sont de plus en plus mobilisés par les collectivités territoriales. Leur importance a été reconnue par le projet de loi Égalité et citoyenneté adopté en 2016. Ce rapport dresse un panorama de ces conseils en France et fournit des résultats sur les jeunes qui y participent. Pour cela, une première enquête a été conduite auprès des collectivités (communes, départements et régions) permettant de s’intéresser aux pratiques de fonctionnement, à la structure et à l’utilité du dispositif. Deux enquêtes ont ensuite été menées auprès de jeunes conseillères et conseillers : une enquête quantitative permettant de dresser le profil des jeunes engagés dans les conseils de jeunes et informant sur leur participation politique et citoyenne en général, et des entretiens qualitatifs permettant d’appréhender le sens que les jeunes mettent dans cet engagement, les compétences qu’ils peuvent en tirer ainsi que leur perception de ce dispositif et de son fonctionnement.

Publication
- 21/04/2021
TERRA NOVA

Les difficultés vécues par les jeunes en formation durant le confinement ont accru les risques de décrochage. Perte de contact en raison du distanciel, mauvaises connexions et manque de familiarité avec les outils numériques, limitation des perspectives de stage et de places en alternance, découragement… La pandémie est ainsi venue renforcer des difficultés déjà sensibles : 13,5 % des jeunes âgés de 15 à 29 ans ne sont ni en études, ni en emploi, ni en formation en 2021. Trouver des stratégies pour les remettre sur une voie de formation est un des défis essentiels de la sortie de crise.

Publication
- 21/04/2021
INSPQ

La présente synthèse rapide des connaissances a été rédigée pour apporter un éclairage sur les conditions d’efficacité de l’éducation prénatale en ligne. Elle est fondée sur l’information disponible au moment où elle a été élaborée. Réalisée dans un court laps de temps et basée sur les connaissances issues d’une recherche rapide de littérature ainsi que d’une analyse sommaire et non exhaustive des écrits scientifiques, excluant les articles en prépublication, elle comporte des constats qui pourraient devoir être révisés selon l’évolution des connaissances scientifiques liées à l’actuelle pandémie. À cet effet, l’Institut a mis en place une veille scientifique ciblant diverses thématiques pour lui permettre de repérer les connaissances émergentes et de procéder aux mises à jour requises, lorsqu’il le juge indiqué.

Actualité
- 15/04/2021
INSTITUT MONTAIGNE.ORG

Précarisés, isolés, en proie à des parcours scolaires ou universitaires chaotiques et à un marché du travail contracté, les jeunes subissent de plein fouet les effets de la crise sanitaire et montrent des signes de grande vulnérabilité psychologique. Depuis plusieurs mois, de nombreuses voix s’élèvent pour alerter sur les effets délétères de la pandémie sur leur santé mentale.

Actualité
- 14/04/2021
CEPREMAP.FR

Du déconfinement aux mesures de freinage en passant par les déconfinements, le bien-être des Français en temps de Covid-19 a connu des hauts et des bas. La dernière vague du tableau de bord de l'Observatoire révèle une usure du moral des Français. Après avoir pesé sur le bien-être émotionnel, la dégradation atteint maintenant la satisfaction de vie des Français et le sentiment que leur vie a du sens. Les jeunes (dans un sens assez large) sont particulièrement touchés. Cette usure constitue une nouvelle contrainte d’acceptabilité des mesures de lutte contre l’épidémie.

Actualité
- 31/03/2021
ONPE

L'Office national de la protection de l'enfance organise un cycle de séminaires sur la santé mentale des enfants. La première séance a porté sur « Santé mentale des enfants confiés à la protection de l’enfance : approche épidémiologique ».

Publication
- 17/03/2021
ETUDES ET RESULTATS 2021 ; 1185 : 8 p.

En mai 2020, à l’issue du premier confinement national, 13,5 % des personnes âgées de 15 ans ou plus vivant en France présentent un syndrome dépressif, soit presque une personne sur sept. La prévalence de syndromes dépressifs est en hausse de 2,5 points par rapport à 2019. L’augmentation est notamment plus forte chez les 15-24 ans (22,0 % en mai 2020, contre 10,1 % en 2019) et chez les femmes (15,8 % en 2020, contre 12,5 % en 2019).

Agenda
- 10/03/2021
CEPREMAP

L’Observatoire du bien-être organise des webinaires réguliers pour présenter ses travaux au fil des mois. Le 26 mars de 09h30 à 10h30, une conférence à distance sera consacrée au bien-être au collège ou au lycée.