Aller au contenu principal
Illustration

Le plan national de prévention de la perte d’autonomie est décliné dans la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement. Ce programme vise à répondre aux besoins des personnes âgées de soixante ans et plus, recensés, notamment, par le schéma départemental relatif aux personnes en perte d’autonomie et par le projet régional de santé des ARS. Il repose sur deux principes se structure autour de 6 axes :

  • préserver l’autonomie : éduquer à la santé, développer une culture de l’autonomie tout au long de la vie
  • prévenir les pertes d’autonomie évitables au cours de l’avancée en âge : repérer les facteurs de risque de la fragilité et de la fragilité installée, à domicile ou en établissement
  • éviter l’aggravation des situations déjà caractérisées par une incapacité,
  • réduire les inégalités sociales et territoriales de santé,
  • former les professionnels à la prévention de la perte d’autonomie,
  • développer la recherche et les stratégies d’évaluation.

Plan national d'action de prévention de la perte d'autonomie. Paris : Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, 2015, 204 p. En ligne : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/plan_national_daction_de_prevention_de_la_perte_dautonomie.pdf

Politique de santé Personnes âgées