Aller au contenu principal

 

Chaque jour, l’équipe de documentalistes du Rrapps sélectionne des informations fiables, valides et pertinentes dans l’actualité de la santé publique. Ces informations sont proposées ici, en cohérence avec les thématiques du Rrapps, mais aussi avec les parcours de santé (définis dans le Plan régional de santé 2018-2022) et les programmes et plans de santé nationaux.

 

Pour consulter l'ensemble de la veille documentaire, toutes thématiques confondues (Rrapps et parcours de santé), cliquer sur le filtre "Tout".

 

 

Filtrer
Albano Maria Grazia, De Andrade Vincent, Léocadie Marie, et al.
Education thérapeutique du patient - Therapeutic patient education 2016 ; 8(1) : pp. 10103-p1-10103-p7

Cette analyse bibliométrique porte sur des études internationales publiées sur l’éducation des patients (EP) au cours des 40 dernières années. Méthodes : L’interrogation de six bases de données majeures a montré un accroissement spectaculaire des études de 1970 à 2014, atteignant 77 854 articles (PubMed), soit une progression annuelle moyenne à 3 chiffres. Sur ce sujet, 1695 ouvrages ont été publiés. Résultats : Le pic est la période 2004–2014 avec 13 109 revues de littérature, 5 977 RCT, 397 méta analyses. L’oncologie, la cardiologie, la diabétologie, la neurologie et la psychiatrie sont les 5 disciplines qui consacrent le plus de recherches à l’EP. Conclusion : notre analyse illustre la progression exponentielle de la recherche sur l’éducation du patient qui a obtenu ainsi une légitimité scientifique dans la thérapeutique des maladies chroniques.

Krzywkowski Pascale, Pelosse Lucie
Lyon : Ireps Auvergne-Rhône-Alpes, 2020, 42 p.

Ce dossier de connaissances, réalisé à partir d'une recherche documentaire portant sur 200 références, établit un panorama des données probantes disponibles sur le thème de l’environnement extérieur et des enjeux en santé-environnement. Il a pour objectif d’en tirer des éléments clés pour l’intervention en promotion de la santé en explorant trois thématiques : l’ambroisie, le moustique tigre et la qualité de l’air extérieur.

Eliaou Jean-François, Villani Cédric, Lassarade Florence
Paris : OPECST, 2019, 17 p.

L'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques présente un rapport sur la politique vaccinale et formule des recommandations pour améliorer la stratégie de santé publique et diminuer la réticence des citoyens vis-à-vis des vaccins.

Saint-Maurice : Santé publique France, 2020, 4 p.

Ce document synthétique d'information à destination des professionnels de santé a pour objectif de faire le point sur la rougeole, sa surveillance mettant en évidence une circulation très active du virus dans certaines régions françaises depuis novembre 2017. Il convient donc de s’assurer que tous les enfants, les adolescents et les jeunes adultes nés depuis 1980 sont vaccinés selon les recommandations du calendrier des vaccinations. La vaccination complète contre la rougeole nécessite deux injections à au moins un mois d’intervalle.

Paris : Ministère des solidarités et de la santé, 2020, 66 p.

Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge, émet les recommandations vaccinales "générales" et des recommandations vaccinales "particulières" propres à des conditions spéciales (pénuries) ou à des expositions professionnelles. Parmi les principales nouveautés : l’extension de la vaccination contre les infections à papillomavirus humains aux garçons de 11 à 14 ans révolus applicable en janvier 2021 ; de nouvelles recommandations pour les personnes au statut vaccinal inconnu, incomplet ou incomplètement inconnu et chez les migrants. Le calendrier contient deux documents : l’ensemble des recommandations vaccinales en population générale et pour les populations spécifiques ainsi que les recommandations en cas de pénurie de certains vaccins ; l’ensemble des tableaux synoptiques.

Bruel Sébastien, Cochard Julie, Espinouse Sandrine, et al.
Revue d'épidémiologie et de santé publique 2020 ; 32(1) : 29-41
Paris : Ministère des solidarités et de la santé, 2019, 62 p.

Ce rapport a pour objectif de présenter le bilan de la première année de mise en œuvre de l’extension des obligations vaccinales de 3 à 11 vaccinations pour les nourrissons nés à compter du 1er janvier 2018. Il comprend les données de couverture vaccinale, les données d’adhésion à la vaccination, les données de sécurité des vaccins et des informations issues du terrain sur la mise en œuvre du contrôle des obligations à l’entrée en collectivité d’enfants par les responsables de ces accueils.

Saint-Denis : Haute autorité de santé, 2019, 6 p.

A la demande de la ministre de la santé, la Haute autorité de santé (HAS) émet des recommandations sur la place des vaccins contre les papillomavirus dans le cadre de la stratégie de prévention vis-à-vis des cancers induits par ces virus chez les garçons. A l’issue de l’évaluation menée, la HAS recommande l’élargissement de la vaccination anti-HPV par Gardasil 9® pour tous les garçons de 11 à 14 ans révolus et un rattrapage possible pour tous les adolescents et jeunes adultes de 15 à 19 ans révolus.

Dib Fadia, Menvielle Gwenn, Chauvin Pierre
Questions de santé publique 2019 ; 38 : 8 p.

En France, chez les femmes, les inégalités sociales sont particulièrement marquées pour le cancer du col de l’utérus. La vaccination contre le papillomavirus humain (HPV) est un moyen de prévention efficace, toutefois les taux de couverture demeurent très faibles (autour de 30%). Ce faible taux est probablement en partie causé par le phénomène d’«hésitation vaccinale» dont les déterminants en France restent mal connus. Les interventions pour lutter contre l’hésitation vaccinale en matière de vaccination HPV et améliorer la couverture vaccinale en France sont nécessairement des interventions complexes. Cet article en deux parties présente un tableau des inégalités sociales de santé (ISS) et des données épidémiologiques des cancers causés par le HPV en France puis les interventions à mener pour agir sur les inégalités sociales et territoriales de santé en matière de vaccination HPV.

Aweso Salomon, Vassieux laetitia, Roussillon Hélène, et al.
Dijon : Ireps Bourgogne-Franche-Comté, 2019, 50 p.

Ce rapport est rédigé dans le cadre du Plan régional santé environnement (PRSE) 3 de Bourgogne-Franche-Comté ; il dresse un état des lieux des données et des actions de prévention sur la maladie de Lyme et les maladies vectorielles. Les auteurs du rapport détaillent la méthodologie utilisée pour la recherche documentaire. Après avoir mentionné les opérateurs de prévention en région, les besoins et les attentes sont spécifiés, et les stratégies et perspectives pour un programme d'action local sont déclinées avec le prisme des 5 axes de la Charte d'Ottawa de promotion de la santé.

Defaut Marion
Dijon : Ireps Bourgogne-Franche-Comté, 2018, 41 p.

Ce dossier documentaire a pour objectif d'accompagner le dispositif du service sanitaire en région Bourgogne Franche-Comté sur la thématique de la vaccination. Le corps du dossier est organisé autour de 9 concepts importants. Pour chacun d'eux sont mentionnées : 1) des définitions sourcées qui permettront aux lecteurs de s'approprier les grands repères de la promotion de la santé ; 2) une ressource documentaire sous forme d'infographie, d'article ou de schéma, et 3) des références bibliographiques pour aller plus loin. 4 autres parties composent le dossier : Données contextuelles et action publique, mythes et réalités, actions probantes et ressources pédagogiques.

Safon Marie-Odile
Paris : IRDES, 2018, 255 p.

L’objectif de cette bibliographie est d’indentifier des sources d’information (articles, ouvrages, littérature grise…) sur la place des professionnels de santé – notamment des médecins généralistes – dans l’éducation thérapeutique du patient, y compris sur l’aspect : formation médicale et référentiels en éducation du patient. [Résumé auteure]