Aller au contenu principal

 

Chaque jour, l’équipe de documentalistes du Rrapps sélectionne des informations fiables, valides et pertinentes dans l’actualité de la santé publique. Ces informations sont proposées ici, en cohérence avec les thématiques du Rrapps, mais aussi avec les parcours de santé (définis dans le Plan régional de santé 2018-2022) et les programmes et plans de santé nationaux.

 

Pour consulter l'ensemble de la veille documentaire, toutes thématiques confondues (Rrapps et parcours de santé), cliquer sur le filtre "Tout".

 

 

Filtrer
Du Roscoat Enguerrand, Broussouloux Sandrine, Walter Michel, et al.
La santé en action 2019 ; 450 : pp. 4-37
Paris : Direction générale de la santé, 2019, 18 p.

Cette instruction a pour objet d’accompagner les Agences régionales de santé (ARS) dans la mise en œuvre de la stratégie régionale de prévention du suicide déclinée dans leurs Programmes régionaux de santé (PRS). Cette stratégie consiste à développer de manière simultanée dans les territoires un ensemble d’actions intégrées, conformément à l’action 6 de la feuille de route « santé mentale et psychiatrie » présentée par la Ministre le 28 juin 2018. Elle s’appuiera sur un travail intersectoriel et en réseau élargi (acteurs du soin, sociaux et médico-sociaux, éducatifs, de l’emploi, de la justice, réseaux existants de prévention du suicide, Ireps, associations d’écoute...) et sur les dynamiques territoriales existantes. Les annexes portent sur les thématiques : le maintien du contact avec les suicidants (dispositif VigilanS), la formation en prévention du suicide et la prévention de la contagion suicidaire.

Jannel Pierre
Lyon : Université Claude Bernard Lyon 1

Cette thèse de médecine propose une revue de littérature dont l’objectif principal est de quantifier et caractériser les conduites suicidaires survenant chez les personnes sans-abri. Les études retenues portaient sur la mortalité par suicide, les prévalences des antécédents de tentatives de suicide, des idées suicidaires, d'un risque suicidaire actuel caractérisé, l'évocation des lésions auto-infligées, les interventions de prévention chez les personnes sans-abri de type Housing First.

Jacques Marie-Claude, Morin Paul, Lefebvre Frédéric, et al.
sl : Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux, 2019, 50 p.

Ce guide s’adresse principalement aux intervenants et aux gestionnaires qui souhaitent améliorer les soins et les services destinés aux personnes vivant avec la schizophrénie. Il contient les résultats de l’étude menée par Marie-Claude Jacques, professeure-chercheure à l’école des sciences infirmières de l’université de Sherbrooke (Québec) et à l’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux (IUPLSSS) s’intéressant au processus d’adaptation des personnes atteintes de schizophrénie afin de mieux comprendre les conséquences et savoir comment elles y font face. Il propose des pratiques à privilégier, élaborées par une équipe de consultants composée de cinq personnes aux prises avec la schizophrénie et trois intervenants en santé mentale ainsi que des pistes d’actions inspirées de sources scientifiques afin de préciser l'application des pratiques favorisées par le groupe de consultants Il présente enfin des outils et des références pour appuyer les interventions sur des bases solides.

Beaudoin-Dion Frédérique, Dagenais Christian, Archambault Kim, et al.
Santé publique 2018 ; 30(6) : 785-797

La présente étude consiste en l’évaluation formative d’un projet-pilote de transfert de connaissances en santé publique, soit une formation/supervision de nouveaux intervenants au sein d’un programme de réadaptation par les arts. Cette intervention novatrice, qui repose sur des données probantes, vise à favoriser le bien-être de jeunes présentant des troubles mentaux, grâce à des ateliers de cirque et théâtre. La présente étude consiste en l’évaluation formative de ce projet-pilote, dans le but d’améliorer l’intervention et les pratiques de transfert de connaissances en santé publique. [Résumé d'après auteurs]

Roberge Marie-Claude, Déplanche Florence, Côté Sonia
Québec : INSPQ-direction développement des individus et des communautés, 2017, 73 p.

Cette synthèse des connaissances sur la promotion de la santé mentale auprès des jeunes adultes se décline en 4 grandes parties. La première définit les balises qui soutiennent l’action en faveur de la santé mentale : distinguer santé mentale et troubles mentaux, agir sur les déterminants de santé, adopter une perspective de parcours de vie. La seconde partie explore les situations de vie rencontrées lors du passage vers la vie adulte. La troisième analyse les champs d’action pertinents aux niveaux sociétal et individuel. Enfin la quatrième propose des constats et recommandations.

Beaudoin Isabelle
Drogues, santé et société 2016 ; 14(2) : 43-69

Cet article présente les résultats d’une revue systématique de la littérature réalisée afin de statuer sur l’efficacité des programmes basés sur l’approche « logement d’abord».

Paris : Haut conseil de la santé publique, 2016, 74 p.

Ce rapport évalue le Programme national d’actions contre le suicide (PNACS) 2011-2014. Après un rappel épidémiologique sur le suicide et une synthèse de la littérature des interventions efficaces, le rapport présente succinctement 49 actions du programme 2011-2014 couvrant les registres d’action reconnus comme ayant une efficacité avérée sur la prévention du suicide, mais de manière inégale. Des enseignements sont tirés de l'expérience de 5 régions (Guyane, Haute-Normandie, Limousin, Pays de la Loire et Rhône-Alpes). 9 recommandations générales pour repenser la lutte contre le suicide sont formulées. Parmi celles-ci, promouvoir un double objectif de prévention générale et de prévention spécifique, inscrire la prévention du suicide dans le champ de la santé mentale, cibler les populations à risque.

Paris : HCSP, 2016, 74 p.

Ce rapport évalue le Programme national d’actions contre le suicide (PNACS) 2011-2014. Après un rappel épidémiologique sur le suicide et une synthèse de la littérature des interventions efficaces, le rapport présente succinctement 49 actions du programme 2011-2014 couvrant les registres d’action reconnus comme ayant une efficacité avérée sur la prévention du suicide, mais de manière inégale. Des enseignements sont tirés de l'expérience de 5 régions (Guyane, Haute-Normandie, Limousin, Pays de la Loire et Rhône-Alpes). 9 recommandations générales pour repenser la lutte contre le suicide sont formulées. Parmi celles-ci, promouvoir un double objectif de prévention générale et de prévention spécifique, inscrire la prévention du suicide dans le champ de la santé mentale, cibler les populations à risque.

Fourcade Nathalie, Von Lennep Franck, Chan Chee Christine, et al.
Paris : Observatoire national du suicide, 2016, 479 p.

Dans ce deuxième rapport sur le suicide, l’Observatoire s’attache à mettre en lumière les données et les actions de prévention, menées à un niveau national comme local, par les pouvoirs publics et les associations. Il fait aussi le point sur les connaissances récentes concernant le rôle joué par les facteurs de risque et de protection du suicide. Il propose, enfin, les dernières statistiques disponibles et un suivi des recommandations énoncées dans le premier rapport. Celles-ci sont complétées par de nouvelles perspectives et pistes de réflexion.

Hardy-Bayle Marie-Christine
Bron : Association des établissements du service public de santé mentale, 2015, 261 p.

Ce rapport repose sur une revue de la littérature intégrant l'ensemble des données utiles à l'amélioration des pratiques et des organisations en direction des personnes présentant un handicap psychique sous tendu par un trouble schizophrénique et interprète ces données à la lumière de leur pertinence clinique.

Roche Jean
Saint-Denis : ANESM, 2014, 48 p.

Cette analyse de la littérature vient en appui à l'élaboration des recommandations de bonnes pratiques professionnelles sur la "Prise en compte de la souffrance psychique de la personne âgée : prévention, repérage, accompagnement" par l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux.